Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

© Maxppp -

Les aphtes

Diffusion du mardi 25 juillet 2017 Durée : 2min

Un petit désagrément pas grave mais très pénible

C’est gênant, c’est douloureux mais ce n’est a priori pas grave. Déjà on sait d’où ça vient. Une blessure, une altération même des muqueuses à cause d’un brossage trop énergique par exemple, un morceau de pain… Il y a aussi certains aliments qui favorisent les aphtes, les fruits secs et en particulier les noix, l’ananas, les produits laitiers, mais aussi le gluten, l’alcool, le vinaigre ou certains aliments acides. On parle aussi du stress, de la fatigue, du cycle hormonal, de certains antibiotiques.

Pour ces derniers, il s’agit de petits aphtes qui guérissent tous seuls en 8 à 10 jours. On peut y mettre des crèmes et des gels qui ne vont pas forcement guérir mais calmer la brûlure.

Mais il y a aussi des aphtes plus gênants. Des aphtes géants, qui peuvent se loger au niveau du larynx, sur le voile du palais, là ça fait très mal et il est impossible de parler ou de manger. Il y a aussi des aphtes mal placés sur les gencives ou mêmes sur les parties génitales. Dans ces cas-là, il faut évidemment consulter et traiter, généralement avec des corticoïdes.

Et puis ne confondez pas aphtes et herpes. On a généralement 1 aphte mais pour l‘herpès ce sont plusieurs petites ulcérations en grappe, généralement 5 ou 10 débordant sur le pourtour des lèvres.

Des remèdes de grand-mère

Et il y en a plein ! Déjà, vous pouvez mettre de la glace qui va calmer la douleur. Vous pouvez aussi faire des gargarismes d’eau chaude salée avec pourquoi pas même du bicarbonate de soude qui va vous soulager et prévenir les infections grâce à ses propriétés cicatrisantes antiseptiques et anti douleur.

La propolis, encore elle, a fait ses preuves également. On la trouve sous forme à mâcher et à garder en bouche le plus longtemps possible. Certains préconisent aussi de mâcher des feuilles de basilic 2 à 3 fois par jour et même d’appliquer du sucre en poudre directement sur la bouche.

Dans tous les cas, on évite de le tripoter, mais on ne psychote pas pour autant. L’aphte n’est pas contagieux. Aucun risque pour votre bébé ou votre amoureux. Par contre si vous faites des aphtes a répétition, si vos aphtes sont géants, mal placés, là il faudra vraiment consulter. Ils pourraient être les premiers signes d’une maladie.