Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 05h55

Les brûlures

Le conseil santé du mercredi 19 octobre 2016

Par

Ce sont les accidents les plus courants.

Les brûlures

70% des brûlures sont dues à des accidents domestiques et dans la plupart des cas elles sont d’origine thermique, c’est-à-dire a cause d’un contact avec un liquide brulant ou des flammes. On pense au barbecue, aux casseroles remplies d’eau bouillante, au fer à repasser ou encore au four.

Il faut différencier les brûlures du premier, second et troisième degré. La brûlure au premier degré est une brulure superficielle qui ne touche que l’épiderme, la première couche de la peau. On pense par exemple, au coup de soleil, ou à une eau trop chaude. Votre peau est rouge mais intacte.

La brûlure au second degré est beaucoup plus importante. Votre peau est rouge mais elle présente aussi des cloques, des petites bulles avec des douleurs très importantes. C’est le cas typique du coup de soleil prolongé, ou de l’ébouillantage.

Enfin la brulure au 3e degré nécessite une prise en charge d’urgence. Elle touche la peau sur une grande surface et en profondeur en affectant toutes ses couches. Des lésions sont tellement graves qu'elles détruisent les terminaisons nerveuses, ce qui empêche de ressentir la douleur. En cas de brûlure au troisième degré la peau est très sèche, comme cartonnée. Les risques d'infections sont élevés et la plupart du temps, une greffe de peau est nécessaire.

Comment intervenir ?

Pour les brûlures superficielles, retenez la règle des 15. Il faut passer la zone sous une eau à 15 degrés, froide mais pas glacée donc, à 15 cm de distance et pendant 15 minutes. Cela va refroidir la plaie et arrêter la brûlure.

Vous pouvez, pour un petit coup de soleil, passer une crème hydratante type biafine, et pour les brûlures au second degré, pensez aussi à nettoyer la plaie et à la désinfecter.

Si la victime a été brulée à travers ses vêtements, surtout ne les retirez pas, vous risqueriez d’arracher la peau en même temps. Passez la sous l’eau froide toute habillée et appelez les secours.

Pour les brûlures du 3e degré, vous pouvez quoiqu’il arrive refroidir mais l’urgence étant vitale il faut appeler de suite les secours.

Partager sur :