Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

-

Les écrans

Diffusion du vendredi 10 novembre 2017 Durée : 2min

Leur lumière et notre manque de sommeil

On n’en parlait pas en 1956, mais aujourd'hui, il faut faire avec. Les écrans ont envahi notre quotidien.

.

La télé, les ordinateurs, les tablettes et bien sur les téléphones portables et tout ce petit monde s'invite quotidiennement sous la couette. Résultat des courses, on dort moins, on dort moins bien, on se réveille fatigué et on est de mauvaise humeur.

.

On apprend ainsi que 30% des français regardent la télé dans leur lit avant de de dormir, que 8 français sur 10 utilisent un écran le soir après dîner, et presque un sur deux les utilisent dans leur lit. Pire encore, la plupart ne l'éteignent pas et sont au mieux réveillés par un sms en pleine nuit, au pire inondés d'ondes magnétiques... sympa hein?

.

Les adolescents et les jeunes adultes sont les premiers touchés par ce fléau, sans surprise.

.

L’impact sur notre sommeil

Avec les écrans, vous lancez un message d'éveil à votre cerveau en le sollicitant. Du coup, il ne peut pas se mettre en mode veille et surtout vous ne lui laissez pas la possibilité de secréter la mélatonine, la fameuse hormone du sommeil.

.

Du coup, vous êtes bien réveillé, en forme, vous avez l'impression de ne pas être fatigué, et vous vous endormez beaucoup plus tard. Patit rappel : la moyenne de durée de sommeil est de 7h. Certains bien sûr ont besoin de beaucoup moins, d'autres de beaucoup plus…

.

Autre problème, la fameuse lumière bleue et la lumière tout court d'ailleurs. Quand on se couche, qu'on éteint la lumière, le corps passe en mode relax. La température baisse, le rythme cardiaque aussi... Or si vous avez encore un écran allumé, même la télé, ça ne marche pas.

.

Enfin il y a cette lumière bleue dont on parle beaucoup. On lui attribue les risques de dégénérescence maculaire liée à l'âge, la DMLA, des atteintes profondes des cellules de la rétine, et puis le fait d'être constamment sur un écran provoque aussi des yeux rouges, fatigués, des sécheresses oculaires, des maux de tête...

.

Que faire ?

On peut limiter sa consommation d'écran le soir déjà, mais je sens que pour certains c'est quasi impossible... mais faites attention notamment à vos enfants dont le sommeil risque vraiment d'être perturbé.

.

Pour vous, dites OK a un film mais dans le salon et pas dans la chambre, gardez-vous un peu de temps entre la fin du film et le coucher mais sans d'autres écrans, faites d'autres activités qui vont vous détendre, méditation, massage ou même câlin.

.

Et puis, pour les plus accro d'entre vous, il existe aujourd'hui sur certains smartphones des applications pour passer en lumière jaune plutôt qu'en lumière bleue et éviter ainsi les désagréments.

.

Enfin, une partie des désagréments parce que ça n'empêchera pas votre cerveau de se mettre en mode action.