Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

-

Les moustiques

Diffusion du mardi 15 mai 2018 Durée : 2min

Ils sont de retour. Un peu plus tôt que prévu...

La saison a déjà commencé, car les conditions étaient idéales pour eux. De grosses chaleurs après une période de pluies il n'en fallait pas plus pour qu’ils fassent leur retour. 

Comment ça marche ?

Les mamans moustiques pondent leurs œufs dans les eaux stagnantes et avec le soleil et la chaleur, on a plein de bébés moustiques. Surtout quand on sait qu'une femelle peut pondre jusqu'à 500 œufs par jour

Mais là où ça nous inquiète, un peu plus que d'habitude, au-delà de la précocité c'est l'apparition du moustique tigre. Et à ce jour, 44 départements français sont concernés dont certains en vigilance rouge comme dans le sud et l'ouest.

Le moustique tigre

Il est un peu plus gros que son cousin le moustique classique et surtout on le reconnaît à ses rayures blanches sur le corps et les pattes. Et surtout, et c'est là, le problème, il est capable de transmettre environ 25 virus dont la dengue, le chikungunya ou le zika. 

Si une femelle (oui ça ne concerne que les femelles) se nourrit du sang d'une personne qui porte un virus, elle va le transmettre ensuite à la prochaine personne qu'elle va piquer. Bon ne flippez pas il faut déjà que le moustique pique quelqu'un porteur de ces virus. Et si on n’a pas recensé de cas chez vous ou qu'il n'y a pas d'épidémie, pas de quoi s'alarmer non plus. 

Mais c'est un moustique qu'il convient quand même de surveiller, et il ne faut pas hésiter à signaler sa présence en grande quantité. Au niveau de la piqure, les symptômes sont les mêmes, mais chez certains elle peut provoquer des boutons plus gros et plus rouges et qui démangent un peu plus aussi. On les traitera de la même façon que pour un moustique classique. Il n'y a qu'en cas de forte fièvre ou de douleurs articulaires qu'il faudra s'inquiéter de la présence possible d'un virus

Eviter la propagation

Le problème c'est l'eau. Donc on va traquer toutes les sources d'eau stagnante dans le jardin. Ça va être un pot de fleur, un arrosoir, les jeux des enfants. On pense à changer l'eau des fleurs au moins une fois par semaine, de couvrir tous les réservoirs d'eau potable avec des moustiquaires et si vous avez un joli bassin de décoration, pensez si ce n'est déjà fait à y mettre des poissons, car ils raffolent des larves de moustiques ! 

Mais encore une fois et j'y tiens, pas de panique. Le moustique tigre est bel et bien chez nous, mais pas les épidémies de maladie, et c'est important de faire la différence !