Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

© Getty -

Les pieds

Diffusion du mercredi 9 mai 2018 Durée : 2min

Il faut en prendre soin

L'Union française pour la santé du pied vient de réaliser une grande enquête nationale pour savoir à peu près où nous en sommes avec la santé de nos pieds. 

57% des personnes examinées, donc plus de la moitié, ressentent des douleurs aux pieds. Ongle incarné, durillons, cors au pied, hallus valgus ou mycose aux pieds, mais aussi des chaussures pas adaptées, ou trop usées qui entrainent d'autres pathologies sur les genoux et le dos. On pense notamment aux talons, ainsi que des morphologies de pieds qui devraient nécessiter des prothèses ou des semelles mais faute d'information, les gens ne s'en occupent pas.

Le podologue

Ça devrait être normal d'y aller, mais on ne consulte que quand il y a un problème. Pour soigner et non pour prévenir. C'est pour ça que l'UFSP organise le mois prochain comme tous les ans une journée nationale du pied, avec des consultations gratuites partout en France. 

L'idée c'est de faire un premier diagnostic, de prévenir, de conseiller aussi. La moitié des personnes qui se déplacent dans ces consultations gratuites vont ensuite prendre Rendez-vous chez un podologue ou un pédicure. Ça veut dire qu'il y avait un réel besoin. 

Prendre soin de ses pieds, de ses ongles, de ses chaussures, prendre en compte sa morphologie, les pieds plats, les pieds creux, permet de soulager ses pieds bien sûr mais aussi tous les problèmes de dos, de hanches et de genoux.

Tout le monde est concerné 

Mais il y a quand même 4 grandes catégories qui sont plus à surveiller que d'autres. Les enfants dont la taille des pieds ne cesse de changer d'où l'importance de bien les chausser, les personnes âgées dont la marche est plus compliquée et qui ont parfois du mal aussi à faire les soins adéquat sur leurs pieds, comme se couper les ongles par exemples, les sportifs dont les pieds sont très sollicités, et les diabétiques dont les pieds sont fragilisés de par l'atteinte des artères et des nerfs. 

Donc notez déjà le rendez-vous, c'est le 7 juin.