Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

-

Le 20 novembre

Diffusion du lundi 20 novembre 2017 Durée : 2min

Journée nationale contre l'herpès

Le but de cette journée est vraiment de dédramatiser, de faire connaitre la maladie, ses symptômes et ses solutions.

.

Le plus gros problème de l'herpès est que cette maladie est souvent perçue comme sale ou honteuse, et du coup on n'en parle pas, on ne consulte pas, et la maladie progresse.

.

Petit rappel : l'herpès fait partie des MST, les maladies sexuellement transmissibles. On estime qu'aujourd'hui en France 10 millions de personnes sont atteintes d'herpès labial et 2 millions d'herpès génital.

.

L’herpès

Il s’agit d’un groupe de virus qui reste à vie en nous et qui réapparait sans qu'on sache bien comment ni pourquoi, sous forme de poussée et presque toujours au même endroit. Ces virus donnent des vésicules, des petites boules, qui sont parfois douloureuses.

.

On distingue l'herpès de type 1 sur le visage et autour de la bouche et l'herpès de type 2 responsable de l'herpès génital.

.

Votre partenaire peut sans le savoir avoir une MST et vous la donner par un baiser, un rapport sexuel, une fellation ou un cunnilingus. Et je dirais même que le seul contact avec la peau ou les organes génitaux suffit à transmettre la maladie. Peut-être même que vous avez été contaminé il y a longtemps mais que vous n'avez eu aucune poussée.

.

Attention aussi. On confond souvent l'herpès avec une mycose parce que les symptômes sont les mêmes : démangeaisons et picotement. Mais l'herpès est bel et bien un virus et seul votre médecin pourra le diagnostiquer.

.

Pour savoir si vous avez déjà été concerné, à ces symptômes s'ajoutent des douleurs fréquentes et parfois importantes, puis des petites cloques apparaissent. Elles vont se rompre et former une petite croute qui tombera sans laisser de cicatrice et là alors vous n'êtes plus contagieux.

.

Grave ou pas

A la base, ce n'est pas grave mais les complications peuvent l'être si le virus atteint les yeux par exemple, ou pour les bébés pendant l'accouchement.

.

Et puis les virus sont un peu potes entre eux et un virus peut en favoriser un autre car le terrain est ce qu'on appelle favorable.

.

En revanche rassurez-vous, ce n'est pas parce que vous avez eu une poussée d'herpès une fois que vous en aurez a vie. Vous êtes contagieux uniquement au moment des poussées d'herpes ou la solution reste le préservatif ou l'abstinence.

.

On recommande la plus grande prudence également juste après une poussée d'herpes. Pas toujours facile à dire je sais bien, mais il vaut mieux se regarder un bon film sagement devant la télé plutôt que se le refiler. Et c'est aussi tout le but de cette journée nationale, faute d'information, les gens ne consultent pas, donc ne se protègent pas et la maladie ne cesse de progresser.