Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

-

Les boutons de moustiques

Diffusion du mercredi 27 juin 2018 Durée : 2min

Comment les soigner ?

On ne peut pas tout avoir : le beurre et l’argent du beurre, le soleil, les vacances et pas de moustiques. Ça fait un peu partie du décor mais je le reconnais c’est aussi très désagréable. 

Déjà sachez qu’il y a des peaux qui réagissent plus que d’autres aux piqures de moustiques. D’ailleurs le bouton qui apparait, celui qui gratouille et qui démange n’est en fait qu’une réaction de protection de votre corps. Et certains organismes ont moins besoin de s’en protéger. Vous pouvez donc vous faire piquer, sans pour autant qu’un bouton apparaisse. 

Ensuite comment se protéger des moustiques ? Déjà, inutile d’éteindre la lumière ça ne marche pas. Le moustique repère sa cible grâce à son odorat et ce à plus de 30 mètres de distance. Et c’est votre odeur corporelle si particulière qui va l’attirer.

Eviter la piqûre

Il y a quelques petites astuces. Si vous le pouvez et si les températures le permettent portez des vêtements épais. Evitez également les couleurs foncées car elles attirent plus les moustiques. 

On évite de rester près d’une source d’eau stagnante car c’est là qu’ils vont aller pondre leurs œufs. 

Je vous ai dit que c’était les odeurs corporelles qui attirent les moustiques. Donc si vous sentez la transpiration un peu fort, vous avez plus de chance de vous faire piquer. Une petite douche avant d’aller se coucher sera donc la bienvenue. 

Ensuite il y a des solutions naturelles. La citronnelle bien sûr, mais aussi le basilic, la menthe et le géranium que vous pouvez mettre sur le bord de votre fenêtre. Les huiles essentielles de lavande, de patchouli ou encore d’eucalyptus sont assez efficaces.

Soulager la piqûre

Le savon de Marseille a un effet calmant immédiat, le très chaud ou le très froid aussi. Vous pouvez également miser sur les huiles essentielles. Le clou de girofle, la menthe poivrée ou l’eucalyptus.

Et puis bien sûr, il y a toutes les crèmes anti histaminiques ou à base de corticoïdes. Dans tous les cas on évite de se gratter, surtout si on a les doigts pas très propres. Et on prend son mal en patience. Oui ça gratte, oui c’est pénible, mais c’est signe que c’est l’été !