Replay du mardi 26 décembre 2017

Professeur Sapinus et les sapins de Sélestat

Le Professeur Sapinus vous transmet l'essence de Noël dans la capitale du Sapin de Noël, Sélestat.

Le professeur sapinus à Sélestat
Le professeur sapinus à Sélestat © Radio France

Sélestat a la particularité d'avoir dans ses archives municipales, la plus ancienne mention écrite qui fait référence à l'arbre de Noël, datant de décembre 1521.

A chaque fin d'année, la ville de Sélestat à la fierté d'exposer l'écrit qui fait pour la première fois référence à la tradition du sapin de Noël. Un document datant du 21 décembre 1521, faisant état des coupes de sapins dans la forêt communale de la ville, au pied du château du Haut-Koenigsbourg.

Ce document est conservé à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. 

"... de même 4 schillings aux gardes forestiers pour surveiller les mais à partir de la Saint Thomas".

Cet extrait est tiré du livre de compte de la ville de Sélestat datant de 1521, et fait mention d'une rémunération versée aux gardes forestiers pour la surveillance de la coupe des sapins (les "mais" venant du terme "meyen", arbre festif en alémanique) trois jours avant Noël.Exceptionnellement, le livre de compte sera exposé dans la crypte de l'église St Georges à Sélestat pour les fêtes de fin d'année 2014, la bibliothèque étant en travaux.

La première mention du sapin de Noël est dans ce document conservé à la Bibliothèque Humaniste
La première mention du sapin de Noël est dans ce document conservé à la Bibliothèque Humaniste -
Mots clés: