Toutes les émissions

Le coup de projecteur de France Bleu Elsass

Du lundi au vendredi à 12h05

Raymond Bitsch dans Gsuntheim
Raymond Bitsch dans Gsuntheim - Jean Marc Dosch - FTV

Raymond Bitsch dans Gsuntheim

Diffusion du vendredi 27 octobre 2017 Durée : 13min

L'invité de Christian Hahn ce dimanche sera Raymond Bitsch. Pierre Nuss l'a invité en alsacien en exclusivité pour parler de théâtre alsacien !

Etre président d'honneur de "Friehjohr fer unseri Sproch" (Un printemps pour la langue régionale alsacienne) c'est l'une des multiples facettes que possède Raymond Bitsch. Homme de conviction, auteur et metteur en scène, écrivain, traducteur sont les autres casquettes !

Homme de théâtre par amour de l'alsacien, Raymond Bitsch ne vous fera pas le coup du "Théâtre de mon village", sa dernière publication. Il vous emmènera dans un univers impitoyable où "l'argent gouverne le monde", sa nouvelle pièce écrite en alsacien et co-mise en scène avec Marcel Nock.

"Geld regiert d'Welt", pièce en trois actes, raconte l'histoire d'un paysan qui a des dettes et à des besoins d'argent; un autre a de l'argent et pas de besoins. Une troisième famille veut aller en vacances au frais des autres ! Et le dernier doit assumer ! Où se trouve la solution ? Je vous le demande...

"Les jeux de la Passion" rien que cela !

Aidé par Raymond Matzen, Raymond Bitsch a rédigé "S'Passionspiel uf Elsässisch", après cinq années de travail sur les textes et les évangiles. La première représentation eu lieu en 2003, à Strasbourg-Neudorf, pour terminer son épopée à la cathédrale de Strasbourg en 2006. Ce fut la consécration inespérée pour l'auteur, parce que jeune garçon, il assistait au jeux de la Passion à Koenigshoffen. En 2004, Raymond Bitsch a reçu la plus haute distinction régional, le "Bretzel d'or".

Toujours avec Raymond Matzen, professeur universitaire en linguistique et dialectologie, Raymond Bitsch créé le premier dictionnaire alsacien sur CD-Rom avec prononciation. "De Elsässisch Dico" -2004- comprenant 3333 mots ainsi qu'un "Petit lexique de la pharmacie", en alsacien "Unser Apotheker".

Une des facettes méconnues de Raymond Bitsch, c'est d'avoir été traducteur à la demande du Procureur Général de la Cour d'Appel de Colmar, lors du procès Bodin, qui dura trois mois.

Le pèlerin de l'alsacien !

Quel parcours pour ce menuisier-ébéniste, qui deviendra jusqu'à responsable commercial de sept pays. Maintenant à la retraite, cet auteur, écrivain, metteur en scène ose toujours pétiller avec son regard et donner sa générosité en vu d'aimer, comprendre et apprendre l'alsacien.

"Grands-parents, continuez à retrouver le printemps de notre langue alsacienne", tel est l'un des voeux le plus cher de Raymond !

A LIRE AUSSI : le dossier sur les alsaciens célèbres