Émissions Toutes les émissions

7/7 à 6h55 et 08h25

Paris gagne, encore et encore

Parc des princes

Le PSG s'est qualifié hier soir pour la finale de la coupe de la ligue en battant Toulouse 2 buts à 0 pour la troisième année consécutive, Paris est en finale de cette coupe, et pourtant il y en a qui trouve à redire.

Paris gagne, encore et encore

En effet à force de manger du caviar, certains observateurs perdent la valeur des choses simples. Hier soir, après la qualification pour cette finale de Coupe De La Ligue du PSG, on a eu le droit à des commentaires du genre : "Paris fait le strict minimum ; le PSG deux éclairs dans la nuit ; Paris petit bras etc."

Alors certes, hier soir, le match était loin de la rencontre de samedi face à Angers. Mais franchement, le PSG a fait le travail avec une équipe remaniée à 70 %. Entre Douchez, le 3e gardien dans la cage, les jeunes Kimpembe et Augustin sur le terrain, Cavani a côté de ses chaussons, Paris continue de gagner.

D'ailleurs je ne sais pas si on se rend bien compte que cette équipe est quand même, cette saison, phénoménale .

Hier, ce groupe, d'où se dégage une énorme complicité et solidarité, a remporté son 12e matchs d'affilés. C'est historique pour le club. Mieux : sur le territoire national, Paris est invaincu depuis 40 matchs.

En sortant du Parc des Princes, un confrère m'a dit "c'est terrible car maintenant avec ce PSG là, on vient au match et on veut juste savoir à quelle sauce l'adversaire va être mangé, car on sait que Paris va gagner." Mais c'est génial ! Profitons de cela. Alors c'est vrai qu'hier soir, on a vu un PSG qui a d'abord fatigué son adversaire pendant une mi-temps, et qui a ensuite placé les banderilles pour faire se mettre genou le taureau toulousain (bon ok, je sais qu'il y en a pas beaucoup dans cette région, mais c'est juste que j'aime bien l'expression) .

Mais bon voilà, il y en a encore qui grince des dents au lieu d'applaudir ce PSG qui a pris rendez-vous le 23 avril pour sa première finale de la saison, et c'est marrant pour moi ce ne sera pas la dernière .

Sur ce à demain.

Partager sur :