Émissions Toutes les émissions

Le coup franc de Bruno Salomon

7/7 à 6h55 et 08h25

2min

Les titis, la formation

Par le mardi 26 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS
Kingsley Coman
Kingsley Coman © Radio France - Martine Breson

Et ce matin, nous allons parler de la formation du PSG qui va être à l'honneur ce soir dans Tribune 100% Ducrocq

En effet ce soir, comme depuis 3 saisons maintenant, Tribune 100% Ducrocq sera le théâtre de la remise du Titi d'or.

Le trophée du meilleur joueur non-professionnel du centre de formation, un trophée important pour les jeunes du PSG car ce sont les copains du centre et les éducateurs qui votent pour ce trophée. Je vous rappelle que nous avons eu en 2013 dans notre studio, Kingsley Coman, international français qui évolue au Bayern Munich ; en 2014 jean Kévin Augustin attaquant désormais pro au PSG.

Et donc sont en lice ce soir , pour le titi d'or 2015, Roli Pereira de Sa, 19ans milieu de terrain, un joueur qui a fait parlé de lui pas plus tard qu'hier puisqu'il a été prêté par le PSG au voisin du Paris FC club de ligue 2 ; Christopher Nkunku, lui a 18ans, milieu de terrain très technique, il a tapé dans l’œil de Laurent Blanc qui en dit le plus grand bien ; enfin il y a le phénomène : Odsonne Edouard, 18ans 1,83m, attaquant très puissant, il est actuellement en plein négociation avec le PSG pour signer son premier contrat. Il y a urgence d'ailleurs car des très gros clubs tourne autour du gamin de Bobigny ...

Le vainqueur sera donc avec nous, en studio , et il nous parlera de sa formation,  de son PSG et de ses envies.

A cette âge là on a envie de tout croquer,  parfois trop vite. C'est Laurent Blanc qui dans un entretien à France Football fin de l'année 2015 expliquait que la nouvelle génération était difficile à gérer, à tenir. Pour lui les nouveaux footballeurs -et je ne parle pas que des jeunes du PSG mais partout dans les centres de formations de l’hexagone-, sont difficilement gérables ,  ils veulent tout, tout de suite, sans prendre le temps on en parlera ce soir dans cette tribune spéciale Titis.

Sur ce à ce soir.