Émissions Toutes les émissions

Le coup franc de Bruno Salomon

7/7 à 6h55 et 08h25

2min

Le coup franc de Bruno Salomon : Mesdames, à vous de jouer

Par le mercredi 30 mars 2016
Podcasts : iTunes RSS
PSG féminin
PSG féminin © Maxppp - Lemousticproduction

Le coup franc 100% football féminin avec ce soir à Charléty à 20h30 le PSG contre le FC Barcelone

Ce soir, gros choc pour les footballeuses parisiennes. Un match couperet à l'issue duquel une équipe éliminée. Ce PSG - Barcelone est le match retour des quarts de finale de Ligue des champions  après un 0 à 0 en Catalogne mercredi dernier.

Bon alors, je ne vais pas redire tout le mal que je pense du fait de jouer ce match à Charléty, je vais juste encourager les joueuses du PSG à se battre et à se qualifier. Car on me souffle à l'oreille qu'en cas de qualification et donc en cas de demie finale, le PSG affronterait Lyon. Oui on connait déjà les tableaux et le futur adversaire. Donc si ça passe il se pourrait que cette demie franco-française se joue au Parc des Princes. On va croiser les doigts.

Alors pour avoir vu le match aller entre le PSG et Barcelone, j'ai bien l'impression que nos Parisiennes se sont faites avoir par les Catalanes. Oui le foot espagnol féminin n'est pas encore très développé, n'a pas gagné de titre, mais elles sont loin d'être des amatrices les Barcelonnaises, elles ont tenu physiquement et finalement elles ont obtenu ce qu'elles voulaient face à Paris : ne pas prendre de but pour ne pas hypothéquer leur chance sur le match retour.

Car ce soir finalement c'est Paris qui a la pression. D'ailleurs dans le cahier des charges des dernières finalistes de cette ligue des champions, le PSG doit au moins aller en demi finale. Et ce soir, mis à part un 0 à 0 qui emmènerait le public et les parisiennes en prolongations, le PSG doit gagner cette rencontre face aux Catalanes. Et si tout va bien, le football féminin français aura le droit à son duel hexagonal entre Paris et Lyon en demi finale de ligue des champions. Ce qui n'est jamais arrivé par exemple chez les garçons. Je dis ça, je ne dis rien.

Sur ce, je vous encourage à vous rendre ce soir à Charléty pour encourager les footballeuses Parisiennes et je vous dis à demain.