Toutes les émissions

Le décodeur de l'info de Bleu Poitou

Du lundi au vendredi à 6h15. Rediffusion à 7h46.

Les archives départementales des Deux-Sèvres à Niort.
Les archives départementales des Deux-Sèvres à Niort. - Archives départementales des Deux-Sèvres

Les Deux-Sèvres mettent leurs archives militaires en ligne

Diffusion du lundi 28 août 2017 Durée : 2min

Les fiches des renseignements des troupes nées entre 1889 et 1921 ont déjà été numérisées sur demande du ministère de la Défense. Mais pour faciliter les recherches généalogiques, les archives départementales de Niort travaillent en ce moment sur un index.

Retrouver un ancêtre des Deux-Sèvres en quelques clics seulement grâce à un seul et unique site internet national, ce sera bientôt possible. L’histoire militaire de 90.000 soldats deux-sévriens, né entre 1887 et 1921, sera bientôt disponible sur centenaire.org . Les fiches sont numérisées, elles vont faire leur entrée dans un nouvel index.

Le site centenaire.org donnera accès à des centaines de milliers de fiches militaires. - Radio France
Le site centenaire.org donnera accès à des centaines de milliers de fiches militaires. © Radio France - Fanny Bouvard

"Vous n’aurez plus besoin de connaître le lieu ou la date de naissance de la personnes recherchées, raconte Nathalie Trellu-Marchand, médiatrice culturelle aux archives départementales. Seul le nom et le prénom suffiront." Au total, nouveaux critères de recherches sont intégrés dans le moteur de recherche. "C’est tellement plus facile !".

Toute l’histoire d’un soldat sur une seule fiche

Une fiche militaire du début du 20ème siècle ça n'est pas seulement des états de service. On y découvre aussi l’état de santé du soldat, le relevé des naissances de ses enfants ou encore la trace d'un moment d'héroïsme. "On a le détail des actions de chaque militaire pendant les batailles, explique Laurent Delenne, archiviste. S’il a reçu une médaille pour ses combats, s’il a été blessé, s’il a dû quitter le front… C’est le parcours entier des individus qui se dessinent sur ces fiches."

Laurent Delenne dans la salle de consultation des archives. - Aucun(e)
Laurent Delenne dans la salle de consultation des archives. - Archives départementales des Deux-Sèvres

Jusqu’à la numérisation et l’indexation, certains particuliers à la recherche d’une part de leur histoire venait de très loin. "Et parfois dans la salle des consultations, quand les gens redécouvre une part de leur histoire, on voit les larmes leur monter aux yeux, détaille Laurent Delenne. Ces fiches sont des documents très précieux."

Une aide de l’État pour le financement

Si les Deux-Sèvres se sont lancées dans cette indexation, c’est que dans le cadre du centenaire de la Grande-Guerre, le département a le droit à une aide financière. "L’indexation, avec les cinq critères pour chacun des presque 90.000 soldats sera faite par une entreprise extérieure, souligne Nathalie Trellu-Marchand. L’opération coûte 8.000 euros, l’État va en payer 50%."

Pas question pour autant de détruire les fiches originales. "Elles seront encore préservées très précieusement dans nos bâtiments !"