Toutes les émissions

Le Décryptage de FBO

Du lundi au vendredi à 7h20

De vieux objets récupérés dans une déchetterie par Orléans Métropole.
De vieux objets récupérés dans une déchetterie par Orléans Métropole. - Orléans Métropole

Comment Orléans Métropole veut inciter à ne pas jeter les vieux objets ?

Diffusion du mardi 5 décembre 2017 Durée : 3min

Orléans Métropole vient de lancer un nouveau site sur lequel les usagers peuvent vendre et acheter des objets inutilisés pour leur donner une nouvelle vie. Dès début 2018, des associations devraient rejoindre le projet. Un local de réemploi va même être installé dans la déchetterie de Saran.

"Sauve un objet", c'est le nom du site et l'objectif d'Orléans Métropole. Avec ce nouveau site Internet, elle veut donner une seconde vie aux objets inutilisés. Un système qui doit aussi permettre de réduire le nombre d'encombrants.

"Il s'agit de donner ou de redonner une nouvelle vie à des objets de façon à ce qu'ils ne terminent pas à l'Utom, à Saran, et brûlent dans notre four. Cela va aussi contribuer à diminuer la pollution." - Thierry Cousin, vice-président de la métropole Orléans.

Rien de très innovant, c'est en fait un site de petits annonces qui met en lien vendeurs et acheteurs. "On n'est pas les premiers, on n'est pas les précurseurs mais on essaye d'avoir les bonnes logiques", reconnaît Thierry Cousin, vice-président de la métropole Orléans.

Le concept : "Il s'agit de donner ou de redonner une nouvelle vie à des objets de façon à ce qu'ils ne terminent pas à l'Utom, à Saran, et brûlent dans notre four, explique-t-il. Cela va aussi contribuer à diminuer la pollution."

Des objets vendus ou donnés

Le site Internet dispose d'un système de géolocalisation qui permet de repérer les objets près de chez soi. Certains sont vendus, d'autres sont donnés et il y a un peu de tout, "Des livres, de la vaisselle des bibelots, du petit mobilier, de l'électroménager..." raconte Hélène Peroceschi, chargée de mission "Réduction des Déchets" à Orléans métropole.

Des associations devraient rejoindre le projet

Dans les prochains mois, des associations devraient rejoindre le projet. La métropole compte développer le site Internet pour y associer les acteurs locaux explique Hélène Peroceschi : "Les associations locales sont déjà actives dans ce domaine mais peu visibles. 'Emmaus', 'Envie', 'Interaction', 'Ressource AAA' ou encore des régies de quartier sont déjà des professionnels mais le site leur permettra de dire 'moi je suis intéressé par votre armoire' ou 'moi j'ai ça à vendre' et l'idée c'est de pouvoir valoriser cette offre de seconde main."

Le local de Saran sera un lieu de dépôt uniquement. Les objets seront pris en charge par les professionnels du réemploi qui remettront ensuite les objets en vente dans leurs propres boutiques." - Hélène Peroceschi, chargée de mission "Réduction des Déchets" à Orléans métropole

Et ce n'est pas tout, dès le début de l'année prochaine, la métropole prévoit d'installer un lieu de collectes directement dans sa déchetterie de Saran. La métropole est en train d'attribuer un marché à des partenaires qui seront chargés de gérer le local. "Ce sera qu'un lieu de dépôt. Les objets seront pris en charge par les professionnels du réemploi qui remettront ensuite les objets en vente dans leurs propres boutiques", ajoute Hélène Peroceschi.

En fonction des résultats obtenus avec ce local de réemploi, la métropole compte en installer dans ses autres déchetteries.