Toutes les émissions

Le Décryptage de FBO

Du lundi au vendredi à 7h20

Dans le Loiret, 210 panneaux "80" ont été installés. Une dépense de 25 000 euros
Dans le Loiret, 210 panneaux "80" ont été installés. Une dépense de 25 000 euros © Radio France - Cyrille Ardaud

Décryptage : deux mois après la mise en oeuvre des 80 km/h, quel bilan dans le Loiret ?

Diffusion du vendredi 31 août 2018 Durée : 3min

Depuis deux mois, on roule à 80km/h sur la plupart des routes anciennement limitées à 90 ! La mesure est entrée en application le 1er juillet dernier. France Bleu Orléans dresse un premier bilan.

Les Loirétains ont-ils pris l'habitude de rouler à 80 km/h ?

Vous l'avez peut-être remarqué sur la route : de nombreux automobilistes ne respectent pas cette nouvelle limitation et dépasse donc les usagers qui sont à 80 km/h. De manière plus quantifiable, les radars loirétains ont flashé 4.600 fois en juillet 2018. C'est 1,7 fois plus qu'en juillet 2017. Un nombre a mettre toutefois en perspective : sur ces périodes estivales, beaucoup de touristes étrangers circulent en France et ne sont pas forcément au courant de cette mesure. Au niveau national par exemple, les voitures françaises ont été 2 fois plus flashées en juillet 2018 qu'en juillet 2017, là où les voitures étrangères ont été flashées 2,4 x plus. 

Mais cette mesure est loin de faire consensus, on l'a vu notamment lors d'importantes mobilisations partout en France ces derniers mois. Désormais, certains usagers de la route s'en prennent physiquement aux radars : 6 radars dégradés dans le Loiret ces dernières semaines. Selon Taline Aprikian, la directrice de cabinet du préfet ces incidents n'ont pas forcément de lien avec la mesure des 80 km/h : "L'enquête dira qui sont les auteurs et éventuellement quels étaient leurs motifs. Mais pour le moment on ne peut pas vraiment corréler le passage à 80 km/h avec les dégradations de radars."

Le gouvernement met en avant l'argument de la sécurité routière pour justifier cette réforme. Est-ce efficace ?

Il est encore très tôt pour le dire.  La mesure n'est entrée en application qu'il y a deux mois et nous avons encore peu de recul. En juillet 2018 dans le Loiret, deux personnes sont mortes sur les routes départementales. C'est autant qu'en juillet 2017. 

La préfecture compte également les blessés de la route mais ne fait pas de distinction entre routes départementales et autoroutes. Cette année en juillet, il y a eu 43 blessés dans le Loiret. C'est un tiers de moins que l'année précédente à la même période. Mais sans aucune certitude qu'il y ait un lien avec les 80 km/h.

Le gouvernement a annoncé vouloir sauver entre 300 et 400 vies par an. C'est un objectif optimiste, d'autant que depuis le passage aux 80km/h certaines associations de prévention routière constatent une augmentation des conduites dangereuses. Pierre-Louis Valls est le président de la ligue contre la violence routière dans le Loiret : "Je vois de temps en temps des dépassements intempestifs voire des gens un peu exaspérés qui doublent et reprennent de mauvaises habitudes. On voit que le 80km/h exaspère et que certains ont l'impression de se traîner et de perdre du temps."

Il est encore tôt pour dire si rouler à 80 km/h sauvera ou non des vies. Il va falloir attendre d'avoir des statistiques sur plusieurs mois avant de se faire une opinion.

France Bleu Orléans a testé pour vous de rouler à 80 km/h : reportage à réécouter ici.