Toutes les émissions

Le Décryptage de FBO

Du lundi au vendredi à 7h20

Un appareil d'IGavion sur le tarmac de Châteauroux
Un appareil d'IGavion sur le tarmac de Châteauroux © Radio France - Adèle Bossard

Et si on s'envolait depuis l'Aéroport de Châteauroux ?

Diffusion du mercredi 6 juin 2018 Durée : 3min

Vous avez peut- être vu les affiches en ville ? L'Aéroport de Châteauroux fait sa pub en ce moment sur Orléans. Après Ajaccio et Nice, il lance cette année 4 nouvelles destinations : Londres, Lyon, Toulouse et Biarritz. Alors, est ce que ça peut intéresser les Loirétains, quels sont les avantages ?

Le premier des avantages : c'est évidemment la facilité d'accès à l'Aéroport de Châteauroux. Il faut compter 1heure et 20 minutes en voiture depuis Orléans et un peu plus de 7 euros de péage si on prend l'A71.  " C'est moins compliqué que de rejoindre Roissy ou Orly" explique Mark Bottemine, le directeur de l'Aéroport de Châteauroux. "Et, une fois sur place à Châteauroux, le parking est gratuit et les procédures d'embarcation plus simples et plus rapides." 

Mieux vaut réserver à l'avance

C'est la compagne IGavion qui a développé les nouvelles lignes à Châteauroux. Cette filiale d'un groupe polonais fonctionne par des Saab qui compte entre 30 et 50 places. Il vaut donc mieux réserver à l'avance. " Ce n'est pas seulement une question de places, c'est aussi la loi du marché aujourd'hui. Plus on réserve tôt et plus les tarifs sont intéressants" renchérit Marck Bottemine. 

Affiche publicitaire de l'Aéroport de Châteauroux  - Aucun(e)
Affiche publicitaire de l'Aéroport de Châteauroux - Patricia Pourrez

Quels avantages à décoller depuis Châteauroux ?

Contrairement à l'Aéroport de Tours qui propose vraiment du low cost avec Ryanair,  IGavion affiche à Châteauroux des tarifs moyens mais quand même attractifs. Pour Londres, par exemple, ça commence à 49 euros le trajet. Mais il faut savoir que l'on atterrit à Southend, c'est à plus d'une heure de la capitale britannique. Sur Nice, très demandé, l'aller simple depuis Châteauroux peut monter selon les périodes jusqu'à 130 euros. C'est à peu près les mêmes tarifs qu'au départ de Paris avec du low cost mais avec beaucoup moins de possibilités dans les horaires. 

Si Châteauroux le fait, pourquoi pas l'Aéroport du Loiret ? 

La question n'est pas anodine. Le week end dernier, l'Aéroport de Saint Denis de l'Hôtel a inauguré sa nouvelle piste rallongée. Elle fait désormais 1.600 mètres et peut donc accueillir des avions un peu plus gros. Et justement, il  y a une demande pour des destinations vacances. " Des Loirétains nous demandent souvent pourquoi il n'y a de vols pour Montpellier ou la Corse au départ de Saint Denis" explique Frédéric Néraud, le Président du Syndicat de gestion de l'Aéroport du Loiret. " On se doit d'y réfléchir, de faire des études de marché. Mais on a le sentiment qu'il y a une réelle demande." Maintenant, il faut savoir que beaucoup d'aéroports de province ne sont pas rentables, ils survivent grâce à l'argent des collectivités locales ( ville, département, CCI ). On peut rappeler que la Région Centre Val de Loire donne près d'un million d'euros chaque année pour l'Aéroport de Tours et en 2018, elle a dépensé 200.000 euros pour les nouvelles lignes lancées à Châteauroux.