Replay du lundi 19 octobre 2020

Cancer du sein : dépistage et prévention avec le Comité féminin Dordogne

Dans le cadre de l’opération “Octobre rose”, le Comité Féminin Dordogne est mobilisé pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein. On fait le point avec Annie Le Cam, sa présidente et le docteur Isabelle Laville, coordinatrice du dépistage en Dordogne.

Le Comité Féminin Dordogne participe à l'opération Octobre rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein
Le Comité Féminin Dordogne participe à l'opération Octobre rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein © Getty

Octobre 2020. C’est la 27ème édition d’Octobre rose. 1 femme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie. Mais détecté tôt ce cancer guérit dans 9 cas sur 10. Dans cette optique, le Comité Féminin Dordogne est mobilisé pour sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein.

Se faire dépister comporte de nombreux avantages : augmentation des chances de guérison, traitements moins lourds, suivi régulier...

Le dépistage organisé

Pour inciter les femmes à se faire contrôler, une opération de dépistage organisé est proposée aux femmes entre 50 et 74 ans. En effet, c’est à cet âge-là que l’on observe un pic de fréquence d’apparition de la maladie. Avant et après, les contrôles sont effectués selon les recommandations du médecin traitant ou gynécologue. Ainsi, tous les deux ans, les femmes appartenant à cette tranche d’âge reçoivent une invitation pour participer au dépistage organisé. Cet examen est simple, gratuit et sûr car une double lecture est réalisée. En effet, une deuxième analyse améliore la qualité du dépistage.   

Pour dépister les différentes formes du cancer du sein, la mammographie reste un des examens les plus fiables. Toute la chaîne nécessaire à la réalisation de la mammographie et à son interprétation est soumise à des contrôles qualité extrêmement stricts. Si elle peut impressionner et faire peur, la mammographie est néanmoins très efficace pour dépister le cancer du sein à un stade précoce.

99% de guérison si le cancer est détecté à un stade précoce

Dans le cadre du dépistage organisé, l’examen clinique et la mammographie sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie sans avance de frais. Pour cela, il vous suffit de prendre auprès d’un radiologue et de lui présenter l’invitation reçue. 

A l’issue de ce dépistage, la très grande majorité des femmes ne sera réexaminée qu’au bout de deux ans. Dans certains cas, il est possible de devoir réaliser des examens complémentaires soit parce que la mammographie seule ne permet pas de conclure, soit parce qu’elle comporte des anomalies justifiant des analyses complémentaires. Ces examens complémentaires sont pris en charge par l’assurance maladie et les organismes complémentaires selon les modalités habituelles. 

Le Comité Féminin Dordogne 

Le Comité Féminin Dordogne est engagé depuis près de 20 ans dans la sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Dans le cadre d’Octobre rose, il organise et participe à de nombreux événements. Le mardi 20 octobre 2020 à 18h, Annie Le Cam, présidente du Comité Féminin Dordogne sera présente à la conférence “Prévention du cancer et reprise d’activité”. Elle sera accompagnée du docteur Isabelle Laville, médecin coordonnateur du site territorial de Dordogne du centre régional de coordination du dépistage des cancers de Nouvelle Aquitaine. Inscriptions : 05 53 45 45 00