Replay du lundi 18 mai 2020

Christophe Chort représentant des agents généraux d'assurance en Dordogne répond à vos questions

Les agents généraux accompagnent les clients pro ou entreprises pour étudier leur situation personnelle et déterminer l’aide la plus appropriée à mettre en place et si cette dernière doit dépasser les limites fixées, les compagnies devront y répondre en fonction des possibles autorisées.

Le risque pandémique est exclu des garanties Perte d’Exploitation car il n’est pas assurable.
Le risque pandémique est exclu des garanties Perte d’Exploitation car il n’est pas assurable. © Getty - skynesher

La crise de la COVID- 19 entraîne la fermeture d’une grande partie des entreprises françaises, l’indemnisation de la perte subie par ces dernières se compterait en dizaines de milliards d’euros (60 milliards d'euros selon une estimation des assureurs) et le secteur de l'assurance est dans l'incapacité financière d'indemniser de tels montants, clairement beaucoup d'assureurs déposeraient le bilan ! 

Le secteur de l’assurance a des obligations financières importantes à garantir, lesquelles : L'assurance doit pouvoir indemniser les sinistres de ses clients, l'assurance doit également garantir les placements financiers de ses clients. Les autorités de contrôle exigent des assureurs des garanties importantes en terme de solvabilité pour répondre à ces engagements, ils ne peuvent pas réduire leur niveau de solvabilité par la prise en charge de sinistres non garantis et dont le montant global les mettrait dans une situation difficile (60 milliards d'euros). Il faut savoir que le montant des primes versées au titre de la perte d'exploitation par les assurés se monte au global à 300 millions d'euros, aucune prime n'a été calculée et donc perçue pour le risque pandémique.

les assurances n'étaient pas préparés, aucun fonds de garantie ne peut être mobilisé, seule la solidarité nationale peut répondre à la crise, comme l’a précisé Bruno Le Maire, Ministre de l’économie, et l’assurance y participe. Il  faut donc prendre du recul et jetons un regard raisonnable sur ce qui a déjà été fait par le secteur de l’assurance. Plus de 3,5 milliards d’euros sont mobilisés.

Les assureurs sont eux aussi impactés par cet épisode pandémique, ils sont  mobilisés afin d'accompagnier les assurés au quotidien. Ces derniers ont annoncé des mesures exceptionnelles pour proteger les personnes et les entreprises.

Dans un entretien exclusif, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, appelle les assureurs à la prudence dans la mobilisation de leurs ressources. Mais ils devront, selon leurs capacités, continuer à contribuer à l’effort national.

En conclusion le risque pandémique est exclu des garanties Perte d’Exploitation car il n’est pas assurable, parce qu’il ne répond pas aux 2 piliers qui constituent la base de l’assurance : être confronté à un aléa et une mutualisation du risque.