Replay du vendredi 18 décembre 2020

Désamorcez les conflits et évitez d'engorger la justice : Faites appel à un conciliateur de justice

- Mis à jour le

Qui n'a jamais pesté contre un voisin ? Celui-là même qui fait démarrer sa tondeuse à gazon tous les dimanches matin. Ou celui qui transforme régulièrement son appartement en boîte de nuit… Les motifs de discorde sont nombreux. Le «conciliateur» de justice permet d’apaiser la plupart des situations

Illustration - Les conflits de voisinage représentent 80 % des dossiers traités dans le Périgord
Illustration - Les conflits de voisinage représentent 80 % des dossiers traités dans le Périgord © Getty - Caspar Benson

Mes voisins, ces boulets....

Michel Hurbourg, conciliateur de justice à Périgueux nous affirme que 80 % des dossiers qu'il traite concerne des problèmes de voisinage. Alors faites entrer les accusés : Ce voisin qui fait une séance de spiritisme à 3 h du matin et qui invoque les démons ? Ou cet autre qui regarde le replay de Questions pour un champion, volume de la télé à fond à 0h20 pile tous les soirs ? Ou encore ou encore ceux qui traînent leur lave-vaisselle dans le salon puis qui le retraîne dans la cuisine, juste comme ça parce que ça fait plaisir et que le lave-vaisselle avait vraiment besoin de changer d'air... ? Bref, vos voisins sont des boulets, sont super pénibles.... Passez par le conciliateur de justice, qui lui a pour rôle de désamorcer le litige. C'est d'ailleurs désormais obligatoire (de passer voir le conciliateur de justice), pour les litiges de moins de 5000 €.

Il concilie aussi face aux entreprises qui ne font pas leur travail

Il convient aussi de saisir le conciliateur de justice lorsqu'on a un litige (toujours de moins de 5000 €) avec une entreprise, par exemple pour des travaux pas faits/mal faits/pas mal faits (mais qui ont dépassé largement le prix du devis). Pour s'en prémunir néanmoins, Michel Hurbourg nous met en garde.

Qu'est ce qu'une conciliation de justice ? 

La conciliation de justice est un mode amiable de règlement des différends de la vie quotidienne. Elle peut intervenir en dehors de tout procès ou devant un juge ou être déléguée par ce juge à un conciliateur de justice. C’est une procédure simple, rapide et entièrement gratuite. Si elle aboutit, elle donne lieu à la signature d’un accord total ou partiel par les parties, constaté par le conciliateur de justice. Cet accord peut être homologué par le juge afin de lui donner force exécutoire « valeur de jugement ».

Avis de recherche 

Les conciliateurs de justice ne sont pas assez nombreux. Un appel à candidatures est lancé.

Mots clés: