Replay du mardi 11 mai 2021

La puissance d'un véhicule est-elle toujours un critère de choix ?

- Mis à jour le

Zoom sur les véhicules concernés par le bridage dès 2022 avec Bruno Montagut, garagiste à Razac-sur-l'Isle

Nos voitures seront amenées à être bridées à partir de 2022
Nos voitures seront amenées à être bridées à partir de 2022 © Getty - Heritage Images

Pourquoi le bridage et pour qui ?

À cause de nouvelles normes techniques et bientôt de nouvelles directives européennes visant à limiter la vitesse d'avancement de nos véhicules légers (voitures), nous serons forcés à lever le pied par mesure de sécurité. À l'heure actuelle chez nous, c'est un constructeur français qui fait parler de lui : le groupe Renault ainsi que sa filiale Dacia. Les véhicules de la marque seront bridés à 180 km/h, annonce faite le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une conférence donnée par le directeur général du groupe Luca De Meo. 

Mais nous ne sommes pas les plus impactés avec les panneaux de limitations qui bordent nos routes. C'est d'avantage à l'échelle européenne avec nos voisins allemands qui eux ne connaissent pas de restrictions sur leurs routes.

Quels véhicules concernés ?

Du thermique à l'électrique, tous concernés par ces futurs mesures ! Essence, diesel, hybride, tout électrique... la nouvelle génération rechargeable n'y échappe pas non plus. Même si elle excède rarement les 130 km/h car énergivore "faute d'une consommation conséquente à haute-vitesse avec les équipements annexes", à su nous expliquer notre expert Bruno Montagut, garagiste à Razac qui a vu bondir les ventes dans sa concession en quelques années. Chez lui, la vente de véhicules neufs électrique atteint quasi 50% des ventes.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Qu'en est-il de nos garagistes ?

Ils s'adaptent au fur et à mesure des évolutions dans le métier et chez les constructeurs pour "un entretien qui se révèle plus sommaire" selon notre expert, ainsi qu'aux nouvelles directives qui nous dissuade toujours plus d'investir dans les voitures thermiques aussi propres soient-elles. Ils se préparent à l'extinction progressive du thermique, "mais je suis persuadé d'un rebond car c'est une mode" nous a-t-il confié. L'aspect écologique de la voiture électrique laissant à désirer dans sa production et son recyclage en fin de vie.

Nos habitudes d'achats ont-elles évoluées ?

De ce que notre garagiste à pu voir dans son parc autos avec sa clientèle, la performance des véhicules reste un critère bien loin derrière l'esthétique et le confort à bord qui prime toujours. La consommation aussi, qui pèse dans la décision finale face à l'inflation des carburants. Concrètement, seuls les amateurs de vitesse et de moteurs vrombissants risquent de ne plus trouver leur bonheur.

Mots clés: