Replay du lundi 4 janvier 2021

La restauration des murs en pierres sèches

- Mis à jour le

La construction à pierre sèche , une technique ancestrale mais au combien moderne

Mur en pierre sèche
Mur en pierre sèche

David Fontayne est artisan Bâtisseur en pierres sèches et est installé à Castels au cœur du Périgord Noir . 

La pierre sèche, c’est quoi, pourquoi ?

Emblématique des paysages du Périgord, la construction à pierre sèche est une technique ancestrale .Elle consiste à édifier des ouvrages uniquement avec des pierres sans liant ( absence de mortier). Elle nécessite une rigueur de mise en œuvre par le murailler qui réalise un savant positionnement de chaque pierre en créant un maximum de liaison entre elles pour la tenue de l’ouvrage.
 

Depuis quand la technique existe-t-elle ?

Autrefois, la construction et la restauration des ouvrages en pierre sèche faisait partie du métier de paysan, ils faisaient d’« une pierre deux coups » : épierrer leurs champs pour permettre la culture, et ramasser des pierres pour clôturer leurs prés et champs, étager en terrasses leurs cultures, et construire des cabanes pour s’y abriter, y abriter leurs outils, y protéger leurs bêtes à l’estive ou les fourrages.

Les avantages de la pierre sèche

Une solidité éprouvée
Un mur dimensionné selon les règles de l’art présente une résistance mécanique comparable à celle d’un mur en béton ,

Une prévention efficace du risque de ruissellement
La pierre sèche permet une gestion optimale des eaux de ruissellement en ralentissant les écoulements et en limitant leur force destructrice. 

Un embellissement du cadre de vie
La pierre sèche est ancrée dans le paysage. Elle fait partie de l’identité de la région et lui confère son cachet particulier. Construire en pierre sèche c’est améliorer le cadre de vie, l’habitat et embellir le paysage.

Un coût de mise en œuvre compétitif
Contrairement à une idée reçue, la pierre sèche n’est pas hors de prix et peut même se montrer plus économique qu’un ouvrage classique.

Un support de biodiversité
Les ouvrages en pierre sèche offrent un biotope de choix pour de nombreuses espèces. Les lichens, les mousses, les plantes grasses ou à fleurs, mais aussi les chauve souris et petits reptiles contribuent à la biodiversité et à la lutte contre les nuisibles.

Mots clés: