Replay du vendredi 3 juillet 2020

La sécurité routière à la veille des départs et des vacances scolaires

- Mis à jour le

Parlons sécurité routière à la veille des départs et des vacances scolaires

Le Capitaine Jean Philippe BORDES commandant l'Escadron Départemental de Sécurité Routière de la Dordogne et  Marie Dominique PRIVE
Le Capitaine Jean Philippe BORDES commandant l'Escadron Départemental de Sécurité Routière de la Dordogne et Marie Dominique PRIVE © Radio France - Eric Jenot

Parlons sécurité routière à la veille des départs et des vacances scolaires avec Le Capitaine Jean Philippe BORDES,  commandant de l'Escadron Départemental de Sécurité Routière de la Dordogne.   Si vous avez l'intention de partir en vacances, de prendre la route , voici quelques conseils pour partir l'esprit tranquille. 

 Vérifier l’état de sa voiture  

Avant de partir pour un long trajet, il est indispensable de faire le point sur l’état de votre véhicule. Vous pouvez vérifier vous-même un certain nombre de choses  

  • Pneus : Contrôlez leur état, leur usure et leur pression, sans oublier la roue de secours. En général il vaut mieux avoir des pneus légèrement sur-gonflés que sous-gonflés, surtout par forte chaleur. Pour les novices : la pression nécessaire, exprimée en bars, est le plus souvent indiquée sur l’intérieur de la portière avant de votre véhicule.
  • Niveaux : Vérifiez et complétez si nécessaire les niveaux : huile de moteur, liquide vitres, batterie, liquide de freinage et de refroidissement.
  • Système de freinage, direction, batterie : Vérifiez le système de freinage, la direction et la batterie de votre véhicule avant de partir.
  • Eclairage et pare-brise : Il est important de bien nettoyer les feux et phares de votre véhicule, tout comme le pare-brise et toutes autres surfaces vitrées (rétroviseurs, vitres arrière, …). La saleté peut diminuer jusqu’à 30 % la visibilité ou l’efficacité de l’éclairage.

Si vous avez un doute sur l’état de votre voiture, mieux vaut faire appel à un garagiste quelques jours avant votre départ. Il pourra faire un diagnostic complet des éléments de freinage (plaquettes, disques et liquide de freins), de la direction, des amortisseurs (responsables de la tenue de route et du confort de conduite), et réaliser des réglages sur le moteur (carburation, allumage, circuit de refroidissement,…).

Le confort du voyage en été (ou par temps chaud) :     

  • D’une manière générale, mieux vaut éviter de conduire en pleine canicule. Vous risquez d’en souffrir : transpiration, malaise, nausées… Réglez la climatisation avec une différence modérée (de 4 à 5° C) entre la température extérieure et la température intérieure. Pensez à vous hydrater régulièrement . Equipez-vous d’un pare-soleil pour ne pas risquer d’être ébloui, et de lunettes de soleil.
  • Prévoyez des jeux et des occupations pour distraire vos enfants : chansons, devinettes, CD, tablettes…
  • Le port de la ceinture est obligatoire à l’avant comme à l’arrière !  
  • Les enfants, comme les adultes, doivent toujours être attachés, dans un système homologué et adapté à leur taille, âge et poids. Seuls les enfants au-dessus de 10 ans peuvent utiliser les ceintures normales et passer à l’avant de la voiture.
  • Faites des pauses régulières (toutes les deux heures) pour permettre à tout le monde de se détendre et de se dégourdir les jambes.
  • Informez-vous sur les conditions de circulation et sur les conditions météorologiques sur l’ensemble du trajet pour éviter de rouler sous la pluie, sous un orage ou en pleine tempête.

Respectez les limitations de vitesses

C’est aussi un gage de maîtrise de votre véhicule en toute circonstance.

Le seuil réglementaire du taux d’alcool : 

La limite fixée est de 0,5 g d’alcool par litre de sang, soit 0,25 mg par litre d’air expiré. Pour les conducteurs titulaires d’un permis probatoire, et ceux en situation d’apprentissage, la limite fixée est de 0,2 g par litre de sang, soit 0,1 mg par litre d’air expiré.

Au volant c'est la messagerie qui répond.

Mots clés: