Replay du lundi 28 juin 2021

Le papillomavirus

- Mis à jour le

Le papilllomavirus est responsable à 99% du cancer du col de l'utérus. Mais aussi de cancer de la verge, de l'anus et de cancers ORL. Vaccination et dépistage sont nécessaires.

Affiche de prévention contre le papillomavirus
Affiche de prévention contre le papillomavirus - La ligue contre le cancer

Le papillomavirus peut être éliminé spontanément par la personne. Dans 10 % des cas , le virus s'installe et se développe. La maladie apparaît 10 ou 20 ans plus tard: cancer du col de l'utérus, cancer de la verge, de l'anus, mais aussi cancer ORL.

Le virus se transmet par  contact direct de la peau à la peau , par le baiser et dans les rapports sexuels, par pénétration génitale ou anale. Il touche les femmes et les hommes. 

La détection très précoce est un excellent  moyen de prévention . Par frottis et peut-être  bientôt grâce à un test PCR. Pour rappel, à partir de 25 ans après 2 frottis à 1 an d'intervalle, le frottis est conseillé tous les 3 ans.

Il est conseillé de faire vacciner garçons et filles entre 11 et 14 ans, on considère qu'à cet âge ils sont indemne de toute relation sexuelle. Un rappel est conseillé entre 16 et 19 ans , et il est conseillé aux hommes qui ont des rapports avec des hommes jusqu'à l'âge de 26 ans avec un rattrapage, indiqué également aux jeunes filles qui présentent un test négatif.

Le vaccin est pris en charge par la CPAM.  Deux injections sont recommandées avant 14 ans, 3 après cet âge.

Mots clés: