Replay du lundi 2 mars 2020

Le printemps arrive, les allergies aussi. Avec le pédiatre Laurent Pradeaux

- Mis à jour le

Eternuements, nez qui coule, nez bouché, yeux qui grattent...Votre enfant est peut-être allergique? Avec le docteur Laurent Pradeaux, chef du service pédiatrie de l'Hôpital de Périgueux.

Enfant dans un champ qui frotte ses yeux
Enfant dans un champ qui frotte ses yeux © Getty - Westend61

10 à 15% de la population infantile est atteinte d'allergies.

Pour restreindre les risques d'allergie alimentaire, la diversification alimentaire  précoce est conseillée à partir de 4 mois. 

Si les parents sont allergiques, l'enfant a évidemment beaucoup plus de risques de l'être, rhinite, toux chronique, épisodes d'urticaire,  asthme... Il faut dans ce cas faire des tests qui permettent de savoir à quel allergène l'enfant est sensible. Les antihistaminiques, les corticoïdes  peuvent être  conseillés. Une cure de désensibilisation peut être envisagée à partir de 5 ans , afin d'éviter la sensibilisation à des allergènes supplémentaires .

Mots clés: