Replay du lundi 24 mai 2021

Le week-end national de comptage des oiseaux des jardins

- Mis à jour le

Le week-end des 29 et 30 mai, chacun d'entre nous peut compter les oiseaux qui nous entourent. Une manière de préserver notre environnement et la biodiversité. Avec Yohan Charbonnier Chargé de mission scientifique à la LPO de la Dordogne.

Mésange
Mésange © Getty - Alto/Odilon Dimier

Compter les oiseaux c'est mieux les connaître pour mieux comprendre leur répartition et l’évolution des populations. Grâce à ces connaissances nous sommes en mesure de mesurer les changements et de mieux identifier les menaces pour agir plus efficacement à la protection de ces animaux. Les oiseaux ont, de tout temps, fasciné et inspiré les hommes, et il serait dommage que nos petits enfants connaissent des printemps silencieux et des cieux vides d’hirondelles au retour des beaux jours...

Comment compter les oiseaux ?

Les ornithologues confirmés et professionnels étudient principalement les oiseaux grâce à l’écoute des chants ou encore à l’aide du baguage. Néanmoins, ces méthodes demandent beaucoup d’expérience. Mais il est également possible de les étudier plus simplement en les observant à l’oeil nu ou mieux encore avec une paire de jumelles. C’est ce que la LPO et le Muséum d’Histoire Naturelle vous proposent de faire dans votre jardin le week-end prochain dans le cadre du comptage national des oiseaux des jardins. Cette opération permet chaque année d’évaluer la richesse écologique des jardins et d’effectuer un suivi des populations d’oiseaux communs durant la saison de reproduction. 

La méthode est simple: il faut choisir un jour de comptage, soit le samedi 29, soit le dimanche 30, et trouver le lieu ! Idéalement un jardin, public ou privé, cela n'a pas d’importance. Il  est aussi possible de participer si on ne possède qu’un balcon ou une cour, le but est d'observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui se posent dans le jardin ou sur le  balcon.  Le créneau horaire d'observation est libre, mais il est préférable de choisir la matinée, moment où les oiseaux sont le plus actifs en cette période. Pour chaque espèce, il ne faut dénombrer que l'effectif maximum d’oiseaux observés simultanément, il ne faut pas compter les oiseaux observés simplement en vol. 

Il faut reportez ses  observations sur le site de l'observatoire. On peut y retrouver les fiches d’identification des espèces et des fiches confusions, afin d’éviter les erreurs d’identification entre les espèces proches.  Il faut être attentif et bien ouvrir l’oeil, car en cette période de reproduction les oiseaux se font physiquement plus discrets. Ils sont par contre beaucoup plus bruyants, marquage de territoire oblige ! Les années précédentes, lors du même comptage, ce sont en moyenne 21 oiseaux qui ont été observés dans les jardins participants avec en tête le moineau domestique, le merle noir, l’étourneau sansonnet, la mésange charbonnière et la tourterelle turque. Mais en cette période les participants peuvent espérer observer des espèces encore plus variées, comme la Mésange bleue, le Rouge queue noir, le Pinson des arbres, mais aussi des espèces typiquement estivales comme la huppe fasciée, le rougequeue à front blanc ou les hirondelles, rustiques ou de fenêtres. L’an dernier au coeur du premier confinement 3700 personnes ont participé à ce comptage en France et seulement 37 en Dordogne qui se trouvait en dessous de la moyenne nationale. Cette année nous pouvons  collectivement à avoir une encore meilleure connaissance des oiseaux de nos jardins. Les possibilités sont multiples, simples et variées pour qu'ils soient plus nombreux, comme installer un point d’eau pour que les oiseaux viennent boire et se toiletter,  installer des nichoirs, et garder de l’herbe haute et des fleurs sauvages pour ne pas faire de sa pelouse un gazon maudit!

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mots clés: