Replay du mercredi 5 août 2020

Profitez des vacances pour arrêter de fumer

- Mis à jour le

L'addiction au tabac est une maladie qui pousse à vouloir tout, tout de suite. Et si on tentait l'aventure en arrêtant, dans la projection du plaisir et de la fierté d'avoir réussi?

Homme qui fume
Homme qui fume © Radio France

L’été est-il une bonne période pour arrêter de fumer? C'est en tout cas l'occasion pour  le docteur Thierry Larelle addictologue à l’ANPAA24,  association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, de nous rappeler  quelles sont les grandes lignes d'un sevrage réussi.    

Arrêter de fumer, c’est arrêter un plaisir. Il faut donc le remplacer, et évidemment pas par l’alcool.

Les traitements par substitution sont les seuls qui ont fait leurs preuves. On remplace la nicotine sale par de la nicotine propre. Le champix par exemple est  est très efficace.

Les méthodes adjuvantes de relaxation, acupuncture, sophrologie, hypnose (revivre un moment plaisant à la place de l’envie de fumer) peuvent apporter un grand soutien. 

Arrêter de fumer c’est comprendre la dépendance, qui est une maladie. Il ne s’agit pas de volonté mais de motivation.  ( dirait-on à un diabétique que c'est de sa faute?)

Attention le désir d’arrêter est le moteur de la réussite, car se coller un patch sur le corps sera toujours moins bon que le plaisir de fumer…

Mots clés: