Replay du lundi 18 novembre 2019

Huiles essentielles de l'hiver

Huiles essentielles
Huiles essentielles © Radio France - Nelly Sorbier

Pour en savoir plus : 

Sophie Jozwik - AromaTerrapic

 aroma.terrapic@gmail.com

 06.32.83.68.76

Stage « Aromathérapie en pratique : Hiver & bien-être »Dimanche 15 décembre – 10h à 13h et 14h à 17h - Danse Avenue, 64 Rue Thiers, 26000 Valence  Lors de ce stage, vous allierez théorie et pratique des huiles essentielles en appréhendant les bases et confectionnant 3 produits à base d’huiles essentielles.  10h . Introduction aux huiles essentielles  11h . Les maux d’hiver et les huiles essentielles  Confection d’un baume anti-toux / anti-rhume  13h. Pause déjeuner (prévoir un déjeuner)  14h. Les huiles essentielles en massage : relaxantes, drainantes, décontractantes…  Confection d’une huile de massage  15h30 . Vertus psycho-émotionnelles des huiles essentielles  Confection d’un roll-on personnalisé  Cursus complet de formation à l’aromathérapie en 10 sessions de formation de 3h

  • Ibis Styles, 2-4 Avenue de la Gare, 26300 Alixan (Gare Valence TGV)
  • Un samedi par mois de 15h30 à 18h30  Samedi 18 janvier - Samedi 15 février- Samedi 14 mars –  Samedi 04 avril – Samedi 16 mai  – Samedi 13 juin –Samedi 12 septembre-Samedi 10 octobre - Samedi 21 novembre 2020 - Samedi 19 décembre 2020

Conseils de Sophie ( Retrouvez en plein d'autres sur son site ): https://aromaterrapic\.com

Dans la famille des Oxydes, je demande le 1.8 cinéole

Les actions principales des huiles essentielles contenant cette molécule en grand nombre : dégager les voies respiratoires, moduler le système immunitaire, lutter contre les virus.

 Eucalyptus radié, globulus, smithii, ravintsara, cajeput, romarin à cinéole, saro ou niaouli entre autres.

Une des principales précautions lorsqu’on s’apprête à utiliser une de ces huiles essentielles chargée en 1.8 cinéole (prononcer « un huit cinéole » pour les initiés :P), est de s’assurer qu’on ne souffre pas d’une toux sèche. La toux sèche est provoquée par une irritation au niveau des voies respiratoires, elle est fatigante, et même souvent douloureuse : plus on tousse, plus on irrite les voies respiratoires, ce qui favorise la toux. Un véritable cercle vicieux en somme.

Le 1.8 cinéole étant extrêmement asséchant, le risque de l’utiliser sur une toux sèche serait d’aggraver la situation ! Et pourtant en hiver, les toux dites grasses ne sont pas les plus fréquentes… Oubliez donc les inhalations à base d’eucalyptus, ravintsara, romarin à cinéole et toute autre huile essentielle chargée de cette molécule en cas de toux sèche ou gorge qui gratte sans présence de mucus.

Par contre, sur une toux dite « productive » où l’on sent et entend que les mucus et les glaires essaient d’être évacués par la toux, l‘utilisation d’un eucalyptus (globulus, radié, smithii) ou d’un ravintsara prend tout son sens, à vous les inhalations !

Contre-indications et précautions d’emploi d’huiles essentielles contenant majoritairement du 1.8 cinéole, soit les eucalyptus globulus, radié et smithii, le ravintsara, le cajeput, le romarin à cinéole, le saro ou le niaouli  par exemple : ne pas utiliser sur les enfants de moins de 8 ans, les femmes enceintes, attention aux asthmatiques chez qui elle pourrait déclencher une crise, et vous l’aurez compris, attention à son côté asséchant.

Oui mais du coup, je prends quoi pour mon début de « crève », ou pour ma toux sèche ?

Les huiles essentielles de la famille des monoterpènes, et plus précisément issues des conifères sont idéales pour soigner une toux sèche, décongestionner un nez bouché, et donner un coup de boost à notre organisme.

Le pin sylvestre, le cyprès toujours vert, le genévrier, le lentisque pistachier…

Ces huiles essentielles sont une parfaite alternative aux plus connus ravintsara ou eucalyptus, lorsqu’on a un début de « crève » : nez qui coule, toussotements, fatigue générale… Non asséchantes et pourtant dégageant très bien les voies respiratoires, on les choisira lors de toux sèches ou mal à la gorge.

On pourra ainsi les appliquer diluées à 20% d’huile essentielle dans 80% d’huile végétale de votre choix en massage sur le thorax ou le haut du dos.

 Conseil aroma : 2 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre dans 1 c. à soupe d’huile végétale (noyau d’abricot, jojoba, argan, olive, tournesol…). A masser 2 à 3x par jour. Ou alors, encore plus simple : en olfaction directement au flacon, autant de fois que nécessaire. 

Contre-indications et précautions d’emploi d’huiles essentielles contenant majoritairement des monoterpènes : interdites aux asthmatiques, aux enfants de moins de 36 mois. Précautions avec les personnes ayant des allergies respiratoires. Ne pas utiliser sur des asthénies (fatigues profondes et durables). 

Des huiles essentielles extrêmement douces celles de la famille des monoterpénols

Les monoterpénols, bien que très doux, sont pourtant très efficaces contre les virus et booster le système immunitaire.

 L’huile essentielle de bois de hô, bois de rose, palmarosa, thym à linalol, coriandre, et dans une moindre mesure le géranium ou le tea tree. 

Ces huiles essentielles sont « passe-partout » en hiver et le bois de hô par exemple convient aussi bien pour les grands que pour les plus petits ! L’idéal avec les huiles essentielles de cette famille, est de les appliquer dès les premiers signes : gorge qui chatouille, fatigue, nez qui commence à couler. C’est à ce moment qu’elles seront le plus efficaces. Pour ma part, j’ai toujours une huile essentielle de bois de hô sur moi, en particulier si je suis amenée à prendre les transports en commun.

Pour booster vos défenses immunitaires et éviter qu’un virus ne s’installe, la méthode la plus efficace est d’utiliser ces huiles essentielles pures car elles pénètrent directement dans le sang, ont une action immédiate sur votre corps et soutiennent vos défenses immunitaires.

Attention toutefois ! Il existe très peu d’huiles essentielles pouvant être utilisées pures sur la peau ! Ne faites pas d’essais à la maison.

Les huiles essentielles à majorité de monoterpénols peuvent la plupart du temps être utilisées pures sur la peau : l’huile essentielle de bois de hô, celle de bois de rose, le palmarosa, thym à linalol, géranium ou tea tree.

 Conseil aroma : dès les premiers signes grippaux, appliquez 2 gouttes d’huile essentielle de bois de hô sur les poignets toutes les 30 minutes. Renouvelez jusqu’à 7 fois par jour, pendant 7 jours maximum.

Contre-indications pour la famille des monoterpénols : interdit pour les femmes enceintes de moins de 3 mois. Attention au géraniol (palmarosa, géranium…) qui est interdit pour les femmes enceintes, enfants et antécédents de cancers hormono- dépendants.

Important : référez-vous aux fiches techniques individuelles de chaque huile essentielle avant emploi. Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale.

Sophie Jozwik
Sophie Jozwik © Radio France - Nelly Sorbier
Mots clés: