Le dossier du jour de France Bleu Drôme Ardèche

Du lundi au vendredi à partir de 9H00

Stéphane Chaudesaigues
Stéphane Chaudesaigues © Radio France - Nelly Sorbier

Tatouages

Diffusion du lundi 24 septembre 2018 Durée : 35min

Comment choisir un bon professionnel ? Quelles sont les précautions à prendre avant de passer à l’acte ? Comment réagir si votre ado veut un tatouage ? Stéphane Chaudesaigues, fondateur et président de "Tatouage & Partage" vous renseigne.

Pour en savoir plus :

Tatouage et partage : 04.71.20.20.00 - Contact@tatouage-partage.com 

L’histoire de Tatouage & Partage s’inscrit dans une continuité : celle de l’histoire du tatouage dans ce qu’elle a de plus riche, de plus complexe, de plus divers. Notre association vous raconte les grands événements de l’histoire du tattoo et vous propose d’en apprendre un peu plus sur les origines de notre combat.

D’OÙ VIENT LE MOT TATOUAGE ?

Si, en français, le mot tatouage vient du terme anglais tattoo, ce dernier provient pour sa part de beaucoup plus loin. Pour y retrouver les origines, il faut voyager au cœur de l’océan Pacifique sud, sur la petite île de Tahiti. L’expression est une déformation du mot tahitien tatau signifiant marquer, dessiner ou frapper. S’il est parvenu jusqu’aux oreilles des Européens, c’est grâce à l’explorateur et cartographe britannique James Cook, rendu sur l’île en 1772. C’est le docteur Berchon, traducteur de l’explorateur, qui exportera ce mot vers la France, avant que celui-ci ne se transforme en tatouage. En 1798, il est introduit dans le Dictionnaire de l’Académie française, puis dans le Littré 65 ans plus tard. Aujourd’hui, le Larousse apporte deux définitions au mot tatouage :
Introduction par scarification jusqu'au niveau du derme d'un ou de plusieurs colorants formant un dessin bien déterminé.
Marque, inscription, dessin indélébiles pratiqués sur la peau à l'aide de piqûres, de colorants.

Stéphane Chaudesaigues - Radio France
Stéphane Chaudesaigues © Radio France - Nelly Sorbier

TATOUAGE & PARTAGE, UNE NOUVELLE PAGE DE L’HISTOIRE DU TATOUAGE FRANÇAIS

C’est dans la directe lignée de l’histoire du tatouage que s’inscrit celle de Tatouage & Partage. Notre association voit le jour en 2011 sous l’impulsion d’un homme : le tatoueur Stéphane Chaudesaigues. Élu artiste de l’année par la National Tattoo Association américaine en 1995, il cultive depuis longtemps déjà le souhait d’échanger, d’apprendre, de transmettre la discipline qui l’a accompagné toute sa vie durant. Plus de 15 ans après la consécration, il créé Tatouage & Partage pour servir ces ambitions.

LE MOT TATOUAGE RIME AUSSI AVEC ENTOURAGE

Pour créer l’association, Stéphane Chaudesaigues s’entoure. De sa famille, d’abord, avec son épouse Cécile Chaudesaigues et son fils aîné Steven Chaudesaigues. De confrères, ensuite, avec notamment le tatoueur rennais Kalil Moktar. Ce sont ces fidèles de la première heure qui, aujourd’hui, constituent toujours le bureau de Tatouage & Partage.

UNE ASSOCIATION DE TATOUEURS AUX OBJECTIFS PLURIELS

Dès la création de l’association, l’histoire de Tatouage & Partage va s’articuler autour de grands objectifs. Le premier : obtenir un vrai statut pour tous les tatoueurs de France et faciliter la transmission du savoir entre professionnels du tattoo actuels et en devenir. Le deuxième : convoquer des artistes internationaux et organiser avec eux des séminaires dédiés aux professionnels pour apprendre à tatouer comme les plus grands. Le troisième : constituer une force d’opposition face aux dangers mettant en péril la discipline. Ce sont ces ambitions et le soutien de nos membres qui portent notre association et qui, au quotidien, bâtissent l’histoire de Tatouage & Partage.