Replay du mardi 4 juin 2019

Envie de dormir en journée ? Bruno Koeltz, médecin du sommeil nous dit tout sur la somnolence diurne

- Mis à jour le

Un Français sur quatre est concerné : au travail, dans les transports en commun, ou – plus grave – en voiture…Il ne faut surtout pas prendre cela à la légère et ne pas hésiter à consulter son médec

Somnolences diurnes
Somnolences diurnes © Maxppp - MARC OLLIVIER

Les conseils de Bruno Koeltz 

Comment mieux dormir ? 

  • Dans la mesure de possible, se coucher  et se lever toujours à la même heure
  • Éteindre les écrans une heure avant de dormir (télévision, téléphone, ordinateur, tablette...) 
  • Manger léger le soir
  • Eviter l'alcool
  • Se coucher exclusivement quand on sent venir le sommeil...Ne pas lutter
  • Si on ne s'endort pas rapidement, se lever...ne pas rester plus de 20 minutes au lit sans trouver le sommeil 
  • Ne pas offrir plus de temps au sommeil que ce dont on a besoin car tout le temps passé au lit sans dormir est toxique pour le sommeil

Quels sont les signes qui doivent nous alerter  ? 

Un instrument simple et fiable : L’échelle de somnolence d’Epworth, utilisé à travers le monde depuis 1991 : 

  • Ce test vous permet d’évaluer votre niveau de somnolence pendant la journée.
  • Ce test vous indique aussi si votre degré de somnolence pourrait justifier une visite chez le médecin et une évaluation plus approfondie pour diagnostiquer un trouble respiratoire du sommeil.
  • Le test comporte huit questions et se remplit en moins d’une minute.
  • L’échelle d’Epworth ne fait que quantifier la somnolence subjective (interprétée par le patient) qu’elle soit associée ou pas à un trouble du sommeil et ne doit pas être considérée comme un test de dépistage de l’apnée du sommeil. 

Bruno Koeltz - Médecin du sommeil - 21 r Emile Lisbonne, 26110 NYONS - 06 74 89 07 70

Réseau Morphée

Bruno Koeltz
Bruno Koeltz © Radio France - Nelly Sorbier
Mots clés: