Toutes les émissions

Le dossier du jour de France Bleu Drôme Ardèche

Du lundi au vendredi à partir de 9H00

Sandrine Vercasson et Marion Chardon
Sandrine Vercasson et Marion Chardon © Radio France - Nelly Sorbier

Journée Mondiale sans tabac

Diffusion du jeudi 31 mai 2018 Durée : 32min

Marion Chardon, diététicienne et tabacologue et Sandrine Vercasson, infirmière chargée de prévention à la CPAM , vous conseillent et vous écoutent.

Pour en savoir plus : 

La CPAM de la Drôme se mobilise pour la journée mondiale sans tabac ce 31 mai 2018 : 

  •  De 9h à 9h40 : notre infirmière de prévention et Eovi MCD mutuelle participeront en direct à l'émission de Nelly Sorbier sur France Bleu Drôme Ardèche
  •  De 11h à 15h : des professionnels à votre écoute au Centre Hospitalier de Valence ou se tiendra un temps d'information et d'échange sur le tabac

RDV dans le dans le hall central du bâtiment A du Centre Hospitalier de VALENCE pour rencontrer notre infirmière de prévention et des professionnels : médecin tabacologue, diététicienne, hypnothérapeute, sophrologue, psychologue et infirmières qui pourront vous aider à trouver des réponses à vos questions concernant le tabac.

Améli : Pour connaitre les risques du tabagisme, trouver de bonnes raisons d'arrêter de fumer, évaluer votre consommation et vos motivations, profiter d'astuces pour arrêter de fumer.

Arrêt du tabac : quelle prise en charge pour les substituts nicotiniques ? 

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Les études scientifiques ont montré que les substituts nicotiniques sont efficaces pour vous aider à arrêter le tabac : ils augmentent vos chances de réussir de 50 % à 70 %.Les substituts nicotiniques sont des médicaments à base de nicotine que l’on utilise pour soulager les symptômes liés au manque quand on arrête de fumer.Ils existent sous plusieurs formes : patchs (à diffusion lente), ou formes orales (gommes, pastilles, patch, ou inhaleur), d’action rapide. Ils contiennent un dosage en nicotine plus ou moins important. L’Assurance Maladie vous accompagne dans l’arrêt du tabac. Elle rembourse, sur prescription, les substituts nicotiniques. 

QUI PEUT PRESCRIRE DES SUBSTITUTS NICOTINIQUES ?Ces traitements peuvent être prescrits par de nombreux professionnels de santé : médecins (y compris le médecin du travail), sages-femmes, infirmiers, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes. Les sages-femmes peuvent aussi les prescrire à l'entourage de la femme enceinte ou accouchée.

QUEL REMBOURSEMENT POUR LES SUBSTITUTS NICOTINIQUES ?Depuis 2007, les substituts nicotiniques sont pris en charge dans le cadre d’un forfait annuel, à hauteur de 150 € par an.Depuis 2018, certains de ces traitements (des gommes à mâcher et des patchs ) ne sont plus pris en charge dans le forfait car ils sont désormais remboursables à 65 %, comme n’importe quel médicament. Les complémentaires santé prennent en charge le ticket modérateur de ces médicaments.
Cette prise en charge permet de supprimer l’avance de frais chez le pharmacien, nécessaire dans le cadre du forfait, et d’avoir le même tarif dans toutes les pharmacies pour ces traitements.N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

Forfait annuel de 150 € : conditions et démarches pour être remboursé : Pour les substituts nicotiniques qui sont pris en charge dans le cadre du forfait annuel de 150 €, certaines conditions sont requises pour être bien remboursé.

  • Ils doivent être prescrits sur une ordonnance consacrée exclusivement à ces produits ; aucun autre traitement ne doit figurer sur cette ordonnance.
  • Ils doivent figurer sur la liste des substituts nicotiniques pris en charge par l'Assurance Maladie (PDF, 23.92 Ko).
  • Lorsque votre pharmacien vous délivrera les substituts nicotiniques qui vous ont été prescrits, vous devrez les lui régler directement. La dispense d'avance des frais (tiers payant) n'est pas possible dans le cadre de ce dispositif.
  • Pour que vous soyez ensuite remboursé, votre pharmacien :
  • transmet directement, via votre carte Vitale, une feuille de soins électronique à votre caisse d'assurance maladie ;
  • ou, à défaut, vous délivre une feuille de soins papier que vous enverrez vous-même à votre caisse d'assurance maladie.

À noter que vous n'êtes pas obligé d'acheter en une seule fois le traitement qui vous a été prescrit ; vous pouvez échelonner vos achats.

Tabac info service : Vous voulez arrêter de fumer ou vous venez de rechuter ? Téléchargez vite la nouvelle application Tabac info service pour un accompagnement 100 % personnalisé. Elle est gratuite.Avec cette appli nouvelle génération, transformez vos proches en supporters, contactez un tabacologue en cas de besoin et bénéficiez de contenus variés pour ne pas craquer dans les moments difficiles.Et aussi :

  • Préparez-vous au jour J pour mettre toutes les chances de votre côté : choix de la méthode d'arrêt, stratégies pour résister...
  • Personnalisez le coaching selon vos motivations, vos inquiétudes et vos habitudes de vie.
  • Suivez en direct les bénéfices de votre arrêt sur votre santé et votre porte-monnaie.
  • Gérez votre poids et votre stress grâce à des conseils d'experts, des exercices et des vidéos de relaxation et de visualisation positive.
  • Partagez vos progrès sur Facebook, et bénéficiez du soutien de toute une communauté sur la page Tabac info service !

Pour télécharger l'appli, rendez-vous sur le site d'App Store ou sur le site de Google Play.

L'appli Tabac info service est un dispositif d'aide à l'arrêt du tabac du ministère de la Santé, de l'Assurance Maladie et de Santé publique France.