Le dossier du jour de France Bleu Drôme Ardèche

Du lundi au vendredi à partir de 9H00

Sytrad
Sytrad - .

Le recyclage - Isabelle Bigot du Sytrad

Diffusion du mardi 5 novembre 2019 Durée : 40min

Le recyclage :

  • Le verre est broyé puis fondu à près de 1500°C, créant ainsi du verre en fusion. Après cette opération, le verre peut prendre n’importe quelle forme, mais il est le plus souvent transformé en bouteilles, dans l’usine O-I Manufacturing en Ardèche. Le verre est le matériau de recyclage par excellence, car il est 100 % recyclable et à l’infini. 
  • Les bouteilles en plastique sont débarrassées de leurs étiquettes et des petits déchets, elles sont lavées, puis broyées en petits morceaux (les paillettes). Ces paillettes sont ensuite pressées, séchées puis fondues pour obtenir une nouvelle matière première. Les bouteilles en plastique transparentes deviennent de nouvelles préformes de bouteilles en Bourgogne, avant d’être soufflées et embouteillées chez REFRESCO dans la Drôme (eau, jus de fruits...). Les bouteilles transparentes teintées sont transformées en fibres de polyester, utilisées pour la fabrication de vêtements et le rembourrage des anoraks, des couettes... Les bouteilles opaques sont utilisées dans la fabrication de tuyaux, poubelles, pots de fleurs…
  • Les emballages métalliques, en aluminium et en acier, vont être broyés, laminés et lavés. Les métaux seront ensuite fondus et purifiés, avant d’être transformés en matière première, sous forme de lingots, de bobines ou de barres, qui seront utilisés dans la création de nouveaux produits finis. L’aluminium recyclé est transformé en cadres de vélos, mobilier de jardin, trottinettes… L’acier est transformé en chariots de supermarché, outils, boules de pétanque…
  • Les briques alimentaires contiennent plusieurs matières. Le carton et l’aluminium sont séparés dans un pulpeur (bac d’eau froide). La pulpe de carton est récupérée pour fabriquer des serviettes et des nappes en papier, du papier toilette... L’aluminium est quant à lui utilisé pour fabriquer du mobilier de jardin, des piquets de vignes…
  • Les papiers et les cartons sont acheminés chez deux papetiers : les cartons et cartonnettes sont envoyés chez Emin Leydier dans la Drôme, alors que les journaux, revues, magazines et papiers sont envoyés chez Norske Skog dans les Vosges. Une fois arrivés chez le papetier, les papiers et cartons sont plongés dans des bains et se transforment en pâte. Les fibres obtenues sont ensuite essorées, séchées et pressées. On obtient de nouvelles feuilles de papier ou de carton que l’on enroule sur de grosses bobines. 
  • Cliquez ici pour en savoir plus
Isabelle Bigot  - Radio France
Isabelle Bigot © Radio France - Nelly Sorbier

Le SYTRAD, Syndicat de Traitement des Déchets Ardèche-Drôme

Créé en 1992, il regroupe, en 2018, 13 structures intercommunales (communautés d’agglomération, communautés de communes et syndicats de collecte) du Nord et Centre Drôme Ardèche, soit 351 communes et plus de 510 000 habitants.

Le SYTRAD est ainsi au service de 69 % de la population drômoise et de 49 % de la population ardéchoise.

Les différentes collectes de déchets et la gestion des déchetteries ne relèvent pas de la compétence du SYTRAD, mais de celle de ses collectivités membres. Le SYTRAD possède ses propres installations pour traiter et valoriser le gisement dont il a la charge soit 155 000 tonnes de déchets par an :

  • Un Centre de Tri des Collectes Sélectives
    Portes-lès-Valence - Capacité : 40 000 T/a
  • Trois Centres de Valorisation Organique
    1 - Etoile sur Rhône - Capacité : 80 000 T/an
    2 - St Barthélemy de Vals - Capacité : 40 000 T/an
    3 - Beauregard-Baret - Capacité : 30 000 T/an
  • Une installation de stockage des déchets non dangereux
    Saint-Sorlin-en-Valloire - Capacité : 30 000 T/an

Le SYTRAD assure une mission de service public : le traitement des déchets ménagers et assimilés produits par les habitants de son territoire (26-07).Le SYTRAD traite les déchets recyclables issus des collectes sélectives (à l'exception du verre), ainsi que les déchets provenant de la poubelle grise.Les différentes installations implantées sur son territoire lui permettent le traitement :

  • des ordures ménagères résiduelles (poubelle grise),
  • des encombrants,
  • des cartons de certaines déchetteries,
  • des déchets d’artisans, de commerçants et de prestataires de service qui sont collectés en mélange avec ceux des ménages.