Replay du vendredi 30 octobre 2020

« Montessori à la maison, idées d’automne »

- Mis à jour le

Cette méthode ne se limite pas à la pédagogie utilisée dans ses écoles privées. C’est une philosophie qu’on peut mettre en œuvre chez soi et qui rendrait les enfants plus autonomes et responsables...Présentation et exercices, jeux concrets avec notre spécialiste Delphine Gilles Cotte ▼▲

.
. © Getty - .

La Méthode Montessori 

( Définitions et conseils à partager sur le site "Les féés coccinelles " )

Importance des périodes sensibles
Selon Maria Montessori, chaque enfant est unique. Il a sa personnalité propre, son rythme de vie, ses qualités et ses difficultés éventuelles. Les enfants traversent tous des périodes sensibles.
Il s'agit de sensibilités spéciales en voie d'évolution, des moments de la vie de l'enfant où celui-ci est tout entier «absorbé» par une sensibilité particulière à un élément précis de l'ambiance.
Ce sont des périodes passagères, transitoires ; elles se limitent à l'acquisition d'un caractère déterminé ; une fois le caractère développé, la «sensibilité» cesse. Il est donc primordial que l'ambiance (l'environnement) offre au bon moment à l'enfant les moyens de se développer en utilisant ces périodes sensibles.
Il s'agit de :
- la période sensible du langage, plus ou moins entre 2 mois et 6 ans
- la période sensible de la coordination des mouvements, environ de 18 mois à 4 ans
- la période sensible de l'ordre, environ de la naissance à 6 ans
- la période sensible du raffinement des sens, environ de 18 mois à 5 ans
- la période sensible du comportement social, environ de 2 ans et demi à 6 ans
- la période sensible des petits objets, au cours de la 2e année sur un temps très court

Favoriser l'autonomie de l'enfant : « Apprends-moi à faire seul… »
L'un des points essentiels de la pédagogie Montessori est d'encourager l'autonomie et l'initiative chez l'enfant, et ce, dès le plus jeune âge, d'une part pour faciliter et motiver ses apprentissages et d'autre part pour favoriser son développement en tant que personne. Maria Montessori part du constat selon lequel la motivation de l'enfant pour apprendre est naturelle. Par exemple, il cherche à ramper, puis à se mettre debout, puis à marcher. Mais il vient également volontairement vers l'adulte quand il veut de l'aide. Maria Montessori préconise de suivre cette démarche naturelle pour l'enseignement. L'adulte fait une démonstration puis laisse l'enfant reproduire l'opération tout seul. On résume généralement cela par la phrase bien connue de Maria Montessori : « Aide-moi à faire seul ».

Les principaux moyens employés en pédagogie Montessori pour favoriser l'autonomie sont :   

– l'attitude de retrait de l'éducateur ;  

– l'utilisation du matériel sensoriel et progressif que l'enfant peut manipuler seul et avec plaisir   

– la possibilité d'autocorrection offerte par la quasi totalité de ce matériel

Pour en savoir plus :

Delphine Gilles Cotte : Les Fées Coccinelles
lesfeescoccinelles@orange.fr
26100 Romans/Isère

Livres de Delphine Gilles Cotte :

Delphine Gilles Cotte et son dernier livre "Maman, c'est quoi le bonheur ?"
Delphine Gilles Cotte et son dernier livre "Maman, c'est quoi le bonheur ?" © Radio France - Nelly Sorbier
LIVRES MONTESSORI
LIVRES MONTESSORI © Radio France - Nelly Sorbier