Replay du jeudi 19 novembre 2020

AVC : Accident Vasculaire Cérébral

- Mis à jour le

Toute suspicion d'AVC nécessite l'appel téléphonique immédiat du centre 15 (pompiers et SAMU). Quels symptômes peuvent nous alerter ? Que faire face à une situation d'urgence ? Le médecin neurologue Karine Blanc Lasserre, vous conseille ↕

AVC
AVC © Getty
  • Les troubles de la parole. Une personne qui fait un AVC n'en a pas toujours conscience, mais son langage est perturbé. Elle bute soudain sur des mots qui ne viennent pas, ou se met à chercher des mots du quotidien. Parfois, elle peut même employer des mots à la place des autres. 
  • La déformation des traits du visage. La face et ses mimiques deviennent asymétriques en cas d'AVC. Demandez à la personne de sourire, de montrer ses dents et de tirer la langue. Au cours de ces grimaces, l'asymétrie est flagrante.
  • L'atteinte des membres. Après un AVC, on observe une faiblesse brutale d'une partie du corps. Pour les membres supérieurs, cela peut aller d'un bras engourdi à la sensation d'avoir un bras mort. Tendez vos mains et demandez à la personne de les serrer dans les siennes et évaluez si la pression est identique ou moins forte d'un côté.

Que faire ?

Appelez le 15 le plus vite possible. Décrivez les signes observés et l'heure précise de début des troubles. Répondez aux questions du médecin régulateur. En attendant l'arrivée des secours, installez- vous ou installez la personne confortablement. Si elle a perdu connaissance, installez-la en position latérale de sécurité (allongé sur le côté, la tête légèrement en arrière). 

Pour en savoir plus : 

Karine Blanc Lasserre
Karine Blanc Lasserre © Radio France - Nelly Sorbier