Replay du jeudi 19 novembre 2020

Demain, journée internationale des droits de l'enfant

- Mis à jour le

La Journée mondiale des droits de l'enfant est née suite à l'adoption de la Convention internationale des droits de l'enfant par l'Organisation des Nations Unies, le 20 novembre 1989. 31 ans mais quels changements ?

La Journée mondiale des droits de l'enfant.
La Journée mondiale des droits de l'enfant. © Getty

La Journée mondiale des droits de l'enfant est née suite à l'adoption de la Convention internationale des droits de l'enfant par l'Organisation des Nations Unies, le 20 novembre 1989.

Nous célébrons les 31 ans de cette journée à travers le monde Celle-ci reconnaît aux enfants les droits fondamentaux que sont la protection, la santé, un développement harmonieux, la culture, le jeu, l'éducation et le droit de faire entendre leur voix.

Ce qui était tabou hier l’est moins aujourd’hui car la parole se libère, notamment grâce à des célébrités qui osent dénoncer les actes dont elles ont été victimes dans leur enfance. Mais peut-on arrêter ces "actes sexuels délictuels ou criminels commis par sur les enfants" ? Nous n’avons pas la réponse mais nous pouvons communiquer afin que la parole continue à se libérer et que les agresseurs se dénoncent afin de se faire aider …

Quelques chiffres :

- 81% des violences sexuelles débutent avant les 18 ans de la
victime, 

- 51% avant ses 11 ans, 21% avant ses 6 ans 

Les filles et les enfants les plus vulnérables subissent davantage de violences sexuelles que les autres. Le risque d’en subir est par exemple cinq fois plus important pour les enfants handicapés que pour les autres enfants.

Michèle Rannou a créé le groupe de paroles à Châteaulin, « Le monde à travers un regard », et Delphine victime d'agression sexuelles nous apporte  son témoignage sur cette vie qu’elle peine à structurer, psychologiquement et physiquement.

Mots clés: