Replay du jeudi 22 avril 2021

La journée mondiale de la sauvegarde du lien parental

- Mis à jour le

D’origine anglo-saxonne le “Parental Alienation Awareness Day” a lieu chaque année le 25 avril, et permet d’évoquer les problèmes liés au lien parental.

La médiation familiale.
La médiation familiale. © Getty

En cas de divorce ou de séparation les enfants peuvent devenir les enjeux d’un conflit conjugal qui ne leur appartient pas.    

Pourtant priver un enfant de la possibilité de voir un de ses deux parents ou réduire au minimum ses droits d’accès à l’un de ses parents peut provoquer une maltraitance psychologique.    

Alors comment se dépêtre de ces situations, la médiation familiale est-elle la solution, que propose t’elle, rencontres, dialogues, discussions entre adultes et enfants ?

  • Qui peut demander une Médiation Familiale ? 
  • Qui est concerné ?    
  • Parents en situation de rupture, de séparation, ou de divorce ?
  • Grands-parents souhaitant garder des liens avec leurs petits-enfants  ?
  • Personne souhaitant garder des liens avec les enfants de son ex-conjoint (mari, femme, partenaire de Pacs, concubin)  ?
  • Jeune adulte en rupture de lien ou de communication avec sa famille ?
  • Parents et adolescents en situation de conflit ou d'incompréhension    · Frères et sœurs en situation conflictuelle
  • Qui est le médiateur ?   
  • A quel moment la médiation familiale est-elle opportune ?    
  • Si l’autre personne (ou les autres) ne veut (ou ne veulent) pas venir ?  Comment ça se passe ? Comment ça marche ?

C’est un succès dans la moitié des cas : 51 % des médiations engagées ont débouché sur un accord écrit, et 25 % à une réduction du conflit

Christine Froger Médiatrice Familiale D.E. Déléguée Régionale APMF 

Christine Roussel  Médiatrice.

Mots clés: