Replay du lundi 28 septembre 2020

La maltraitance chez les enfants.

- Mis à jour le

Avec le confinement, on redoutait l'accroissement des mauvais traitements infligés aux plus jeunes au sein des foyers. Et les associations ne se sont pas trompées...

La maltraitance infantile.
La maltraitance infantile. © Getty

La maltraitance fait peur !

Depuis plus de 20 ans, l'association "Enfance et Partage" s'est tournée vers la prévention, tant en direction des enfants que des parents, des adultes ou des professionnels. son combat pour que soient appliqués les droits de tous les enfants.

En cas de violences faites aux enfants, "Enfance et Partage" apporte une aide aux victimes pour se reconstituer psychologiquement. 

  • Objectif ? agir le plus en amont possible, auprès des parents et aussi auprès des enfants dans le cadre de l'éducation préventive : "Nous espérons ainsi faire baisser le nombre de ces victimes" dit on au sein de l'association.

 Ce sont des chiffres qui font froid dans le dos : 52.000 enfants et adolescents sont victimes de violences physiques, sexuelles et psychologiques par an en France. Cela représente ""200 enfants par jour" et "un enfant est violé par heure en France aujourd'hui".

  • Comment agir, que faire lorsque l'on est témoin de violences, à qui s'adresser ? 

"Enfance et Partage" répond à nos questions ainsi que l'association "Les Papillons" : cette dernière traite de la maltraitance infantile sous toutes ces formes (Sexuelles, Physiques et Morales). Le but principal de l' association est l'installation de boîtes aux lettres dans chaque école et collège afin que les enfants victimes de tous ces types de violences puissent signaler les faits. 

Chaque jour, le courrier est relevé par un membre de l'association. 

Nos invités :  Annick Villieu  et Mikaël Lamouche