Replay du mercredi 22 avril 2020

Le maintien des soins malgré le confinement.

- Mis à jour le

Face à la crainte du coronavirus, les Français qui souffrent de maladies chroniques ou d’alertes de santé sérieuses ont cessé d’aller consulter les médecins de ville ou de se rendre à l’hôpital même dans des cas urgents…

Maintien des soins à domicile.
Maintien des soins à domicile. © Getty

Les consultations de médecine générale ont chuté de 44% entre janvier et avril et celles de médecine spécialisée de 71%. Les Français souffrant de maladies chroniques, d'alertes de santé sérieuses ou de violences domestiques n'osent plus se rendre chez le médecin de crainte d’être contaminés. 

C’est un vrai problème de santé publique qui affole car il peut causer autant de morts que le coronavirus ! disent certains médecins. Or l'absence de surveillance et de traitement peut produire une décompensation et il pourrait y avoir un certain nombre de décès parmi les patients diabétiques, souffrant d’insuffisances cardiaques, rénales, respiratoires...

La CPAM a donc envoyé un mail aux personnes souffrant de maladies chroniques ou en ALD pour les inciter à voir leur médecin, pour éviter des complications.  Les kinésithérapeutes aussi insistent sur le fait que certains malades ont besoin d’être vus selon leur pathologie ! 

On fait le point dans la vie en bleu avec de précieux conseils pour éviter des situations dramatiques non liées au COVID 19 avec nos expertes : 

  • Caroline Bonnet, directrice adjointe à l’Assurance Maladie Cpam d’Ille-et-Vilaine 
  • Elena Le Collen, Kinésithérapeute libérale
  • Delphine Cadiou, membre de la fédération des prestataires de services
Mots clés: