Replay du mercredi 20 janvier 2021

Le Dossier du Jour : avoir 20 ans en 2021 : entre doute, questionnement et espoir

- Mis à jour le

Avoir 20 ans en 2021 : une génération sacrifié? oubliée? C'est notre sujet du jour.

Difficile de se projeter pour la jeunesse en 2021
Difficile de se projeter pour la jeunesse en 2021 © Getty

France Bleu vous propose une  journée spéciale centrée autour de la jeunesse et des problématiques rencontrées avec le COVID. 

Sentiment d'abandon, détresse mais aussi initiatives et solidarité : on en parle ensemble tout au long de la journée sur votre France Bleu. 

Comment les adolescents vivent-ils cette période si particulière? Est-ce si difficile d’avoir 20 ans 2021 ? Faut-il parler d’une génération sacrifiée ou stigmatisée ?  Nos invitées aujourd'hui s'appelle Katia, Marina ou bien encore Elodie, elles vont vous raconter leur histoire, partager leur témoignage, leur ressenti sur cette époque si particulière. 

Avoir 20 ans en 2021 c'est notre sujet sur France bleu Cotentin.

- Katia Lemaire, Directrice de la Maison des adolescents de la Manche : La Maison des Adolescents de la Manche, la ” Mado” est un lieu d’accueil pour les adolescents, leur entourage et les professionnels.

-  Elodie : 42 ans commerçante à Valognes : 3 enfants : 12, 16 et 20 ans (3 garçons) : son fils ainé Edgard est en étude à l'IUT à Caen, il a dû délaisser son appart caennais pour revenir chez papa maman, cohabitation pas toujours évidente. Elodie se fera le porte-parole des parents d'ado, et partagera son ressenti, celui de Edgar à travers son témoignage dans l'émission.

- Marina 18 ans, étudiante en licence de biologie à Caen. Elle n'a quasiment plus de cours, tout est à distance, quand ce n'est pas annulé. Vraie souffrance du manque de vie sociale, elle veut aussi témoigner au nom de ses copains qui ne peuvent rentrer chez leurs parents et restent toute la journée dans leur studio de 10 m2 à Caen. Elle ressent aussi un grand sentiment d'injustice, et ne comprend pas pourquoi les collèges et lycées continuent de recevoir des élèves alors qu'il n'en est rien des établissements "post bac".

-----------------------

Katia Lemaire et Marina dans nos studios
Katia Lemaire et Marina dans nos studios © Radio France - Anne Boétie

LA MAISON DES ADOLESCENTS 

www.maisondesados50.fr

Mots clés: