Le dossier du jour

Du lundi au vendredi à 9h06

L'orthographe ce n'est pas si compliqué quand on comprend l'origine des mots
L'orthographe ce n'est pas si compliqué quand on comprend l'origine des mots © Getty

Avec le champion de France d'orthographe : Guillaume Terrien

Diffusion du mardi 22 octobre 2019 Durée : 24min

L'orthographe... Une matière qui pour beaucoup a été une véritable souffrance à l'école, un traumatisme même... Et c'est vrai que la langue française est compliquée, avec ses règles et ses inévitables exceptions. Mais ce qui est important de savoir, c'est qu'il n'y a pas de fatalité.

Guillaume Terrien

Guillaume est champion de France d'orthographe, fondateur du site orthodidacte.com, un site qui s'adresse à tous : aux particuliers qui souhaitent s'améliorer, comme aux entreprises qui ont besoin de communiquer sans fautes. On peut tester son niveau, améliorer son français, accéder à des formations et obtenir une certification.

Il faut que "j'aie..." Est-ce correct ?

Oui ! Puisqu'il s'agit ici du verbe avoir au subjonctif présent. "aie" est donc la bonne orthographe. Attention à ne pas confondre avec "ai" la conjugaison au présent à laquelle nous sommes d'avantage habitués.

Avant qu'il "ait" vu / après qu'il "a" vu ?

Quand on emploie la formule : Avant qu'il "ait" vu, l'action dont on parle n'a pas encore eu lieu. On utilisera donc le subjonctif : "ait." Quand on emploie la formule : après qu'il "a" vu, l'action a déjà eu lieu, on emploie donc le passé composé : "a".