Le dossier du jour

Du lundi au vendredi à 9h08

La télémédecine, véritable avancée...ou pas?
La télémédecine, véritable avancée...ou pas? © Maxppp - Frédéric DOUCHET

La télémédecine, véritable avancée...ou pas?

Diffusion du lundi 2 mars 2020 Durée : 24min

La médecine est au cœur de l’actualité avec le coronavirus et si l’idée de vous retrouver confiné dans la salle d’attente de votre médecin vous angoisse, que diriez-vous d’une consultation par…télémédecine ?

La télémédecine, véritable avancée...ou pas?

Pour nous en parler Nathalie Grabherr, Responsable de la veille stratégique à la CPAM 37

Voyons de plus près ce que permet la télémédecine : La Téléconsultation : un professionnel médical donne une consultation à distance à un patient à partir d’une vidéo. Cette consultation se passe en temps réel; la Télé-expertise : il s’agit d’une demande d’avis entre médecins, généralistes ou spécialistes, sur le cas d’un patient. Ex : un médecin généraliste demande l’avis à un dermatologue sur une lésion cutanée. Cela évite le recours à des soins ou permet d’accélérer la prise en charge du patient; la Téléassistance ou télésurveillance : elle permet à un professionnel médical d’interpréter à distance des données recueillies sur le lieu de vie du patient. Cela peut éviter les ré-hospitalisations des patients. Elles s’appliquent à travers les objets connectés du patient (tablette, tensiomètre…).

La Télémédecine vise à améliorer l’accès aux soins : Éviter les transports pour des personnes qui ne peuvent se déplacer (personnes âgées ou handicapées,..). Améliorer les délais de prise en charge, notamment chez les spécialistes. Optimiser les modalités de suivi des patients chroniques (alternance de consultations présentielles ou téléconsultation en fonction de besoins). C’est une réponse aux besoins de soins dans les zones sous-denses (manque de professionnels de santé). Elle vise à réduire le recours aux urgences. 

Les consultations de télémédecine ont la même valeur que les consultations classique chez son médecin. Pour en savoir plus : le site ameli.fr 

Mots clés