Le "Dossier"

Le 26 septembre 2019, l usine Lubrizol partait en fumée, laissant s 'échapper des milliers de tonnes de produits chimiques.
Le 26 septembre 2019, l usine Lubrizol partait en fumée, laissant s 'échapper des milliers de tonnes de produits chimiques. © Radio France

Lubrizol 2 mois après ; une partie de la population reste inquiet et angoissé.

Il y a 2 mois , Rouen et son agglomération se réveillait dans un épais nuage de fumée noire, et dans une succession d explosions. L usine classée Seveso (produits dangereux) partait en fumée. Les habitants étaient invités très tôt à rester confinés chez eux. La sirène d alerte résonnait peu avt 8h;

Cet accident a bien sûr des conséquences économiques importantes ; sur le commerce, le tourisme.. déjà en souffrance depuis les manifestations des gilets jaunes. 

Les exploitants de la Foire Saint Romain annoncent des baisses de chiffre d affaires de -30 à -40%.

Si la vie a repris son cours , les inquiétudes sont elles bien présentes dans  l esprit des habitants de la Métropole.

Les questions qui reviennent le plus souvent : 

Quelles conséquences sur notre santé dans quelques années ?      

Peut on consommer de l'eau du robinet ?

Les fruits et légumes de mon jardin ou de mon marché sont ils sans danger ?

Mais de façon plus générale,  c est une angoisse sur l avenir qui se décrit et une méfiance envers les institutions .

Lubrizol a t il été un choc , un traumastisme pour vous ?

Catherine Djerid Leteurtre , psychologue clinicienne