Tours pas de revendication pour les otages enlevés au Cameroun

Émission 

« Les ressortissants français qui se trouveraient actuellement dans l'extrême nord du Cameroun doivent impérativement se mettre en lieu sûr et quitter la zone au plus vite".

L'annonce a été faite par le ministère des Affaires étrangères  au lendemain du rapt dans cette région de 7 Français. Trois adultes et quatre enfants, ont été enlevés hier, au nord du Cameroun par des hommes armés circulant à moto. IIs auraient aussitôt été emmenés au Nigéria voisin. Le rapt a été attribué aux islamistes de Boko Haram qui sévissent dans la région.  Eric Dénécé, directeur du centre français de recherche sur  le renseignement n’a pas été surpris qu’on s’attaque à des français dans  cette région.  

fdj eric dénécé 23h O/K/

Partager sur :