Le fait du jour. Les trois ans de la catastrophe nucléaire de Fukushima

Les réacteurs de la centrale de Fukushima au Japon.

Émission 

Un triste anniversaire aujourd'hui. Les 3 ans de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon.

Un séisme et un tsunami qui avaient détruit les réacteurs de la centrale japonaise...

Depuis, de nombreuses personnes ont perdu la vie là-bas à cause des conséquences sanitaires de cette catastrophe. Une catastrophe suivie de près depuis 3 ans en Normandie par l'ACRO , L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest. Ce laboratoire indépendant, basé à Hérouville Saint Clair près de Caen, a analysé plusieurs centaines d'échantillons en provenance du Japon.

600 échantillons ont été analysés dans le laboratoire d'Hérouville St Clair. De la terre, des légumes, des poussières d'aspirateur, des vêtements, y compris après lavage. On a aussi procédé à de nombreuses analyses d'urines d' enfants en particulier et sans suprise, les taux de radioactivité étaient évidemment très élevés. Les populations ont été fortement contaminées et impactées par cet évènement et ce qui est très intéressant, c'est que l'ACRO a lancé une souscription pour qu'un laboratoire comme le sien ( indépendant) puisse exister là-bas au Japon.

Aujourd'hui c'est fait. Il est opérationnel, et ce depuis un an, dans la banlieue de Tokyo. Un ingénieur à la retraite est venu se former l'an passé ici à Caen, et il poursuit le travail entamé par ses collègues normands.

Un chiffre , un seul pour terminer. Celui que livre l'ACRO dans son rapport sur Fukushima sur l'impact sanitaire de l'évacuation de Fukushima : 1656 décés et 136 000 réfugiés aujourd'hui encore...

Partager sur :