Les cafés de Gascogne : le café Tortoré à Labastide-d'Armagnac

Colette, la patronne, est née dans cette maison en 1931.

Ce mercredi, on se rend au café Tortoré, à Labastide-d'Armagnac. Il se transmet de génération en génération depuis 1885. Colette Tortoré le tient depuis plus de 50 ans.

Les cafés de Gascogne : le café Tortoré à Labastide-d'Armagnac

Derrière son comptoir, Colette garde un oeil sur sa brandade de morue qui cuit dans la cuisine, juste derrière. Car quand on pousse la porte du café Tortoré, on entre chez Colette : c'est sa maison, elle est née ici en 1931. "Et c'est la grand-mère qui a créé cet établissement, pendant trois générations les hommes étaient à la mécanique et les femmes étaient au bistrot", explique-t-elle.

Et trois générations plus tard, rien n'a changé. Colette a bien pris quelques rides, qui marquent gracieusement son visage rond, ses yeux pétillants, mais la cheminée, l'horloge comtoise, le carrelage, sont toujours là.

Partager sur :