A Avignon,Clovis aime les premières

A Avignon,Clovis aime les premières

Émission 

Régulièrement invité par le Festival d'Avignon dans les années 90, Clovis Cornillac revient chez les papes pour la première publique non d'une pièce de théâtre mais d'un film de cinéma.

A Avignon,Clovis aime les premières

"Un peu, beaucoup, aveuglément" relate la relation singulière entre Machine, pianiste en devenir et Machin, concepteur de casse têtes, allergique à toute formes d’électronique domestique.

Contre toute attente une relation se noue entre l’atrabilaire agoraphobe et la virtuose compléxée.

Avec le son mais sans l’image.

Egalement ausommaire: Uberto Pasolini réalisateur de "Une belle fin".

Intégralité de ces entretiens consultables dans la rubrique "Evènements".

 

 

Partager sur :