Toutes les émissions

Le journal du Web

Du lundi au vendredi à 08h30

Umut Bozok, meilleur buteur de Ligue 2 avec le Nîmes Olympique
Umut Bozok, meilleur buteur de Ligue 2 avec le Nîmes Olympique © Maxppp - JEAN CLAUDE AZRIA

Le journal du Web

Diffusion du lundi 30 avril 2018 Durée : 6min

La pression qui monte pour le Nîmes Olympique sur les réseaux sociaux, les Jeux Romains dans les arènes et sur le web, la neige sur la station de Prat Peyrot et le chêne offert par Emmanuel Macron à Donald Trump qui a disparu, c'est le programme du journal du web.

Avant  le match de ce vendredi aux Costières pour le Nîmes Olympique qui peut valider son ticket pour la montée en Ligue 1 en cas de victoire face au Gazélec  Ajaccio, la pression monte sur les réseaux sociaux pour les crocos.

Les crocos poussés par leurs supporters qui, plus que jamais les soutiennent, comme à Clermont- Ferrand ce week-end.

Et les joueurs du Nîmes Olympique ont de nouveaux supporters depuis ce week-end: ceux qui Gazélec Ajaccio qui préfèrent voir monter les gardois plutôt que leur rival corse : l'AC Ajaccio !

Les Grands Jeux Romains à revivre sur le web

Les  Jeux Romains se poursuivent ce lundi à Nîmes. Petite déception hier, le  spectacle dans les arènes a été annulé à cause de la pluie mais vous pouvez  revivre les évènements sur le web grâce aux vidéos signées France Bleu  Gard Lozère.

De la pluie et de la neige !

La  neige a fait son retour hier à Prat Peyrot ! Pas de quoi couvrir toutes  les pistes mais de petits flocons sont tombés, une fine couche blanche s’est  installée. En avril ne te découvre pas d'un fil, c'est bien connu.

Où est passé le chêne offert par Emmanuel Macron à Donald Trump ?

C'est la question qui agite le web depuis hier : le chêne offert par Emmanuel Macron à Donald Trump a disparu du jardin de la Maison Blanche. Où est-il ? Des photos prises par l'agence Reuters montrent désormais une tache d'herbe jaunie à l'endroit où se trouvait ce chêne.

Alors les rumeurs vont bon train pour comprendre pourquoi l'arbre a disparu sur le web. L'Elysée a fini par répondre hier : l'arbre  a dû se soumettre aux règles phytosanitaires très strictes des douanes américaines. Toute importation de plantes ou  de graines doit observer une période de quarantaine avant d'être plantée  sur le sol américain pour éviter la propagation de maladies ou  d'insectes invasifs. Planté pour la photo, le chêne présidentiel a donc été retiré le temps de passer quelques contrôles.