Toutes les émissions

Le journal du Web

Du lundi au vendredi à 08h30

Rassemblement et greve des agents de la CGT cheminots, Place de la Bourse.
Rassemblement et greve des agents de la CGT cheminots, Place de la Bourse. © Maxppp - Aurelien Morissard

Le journal du Web

Diffusion du mardi 1 mai 2018 Durée : 5min

La seconde vie du chant des partisans "Bella Ciao" grâce au web, un supporter de foot turc qui installe une grue pour voir un match, des supportrices en Iran interdites de stade qui se déguisent en hommes et les Jeux Romains de Nîmes, c'est le programme du journal du web.

On  risque de l'entendre résonner dans les rues en ce 1er mai : le célèbre  chant des partisans italien Bella Ciao revient en force depuis quelques mois.  Depuis en fait la diffusion de la série Espagnole sur Netflix "La Casa  de Papel" qui fait un carton. Dans la série les acteurs qui participent à  un impressionnant braquage entonnent à plusieurs reprises ce chant.  

Depuis  que la première saison de la série a été diffusée, les recherches sur  Google avec le mot-clé « Bella Ciao », explosent. Elles ont été multipliées par  dix. Sur YouTube même chose elles grimpent en flèche depuis le début de  l’année. A tel point que sur les réseaux sociaux on se branche entre  les fans de la série qui font du morceau « LA chanson de La Casa de Papel » et les puristes, qui crient au  détournement de ce chant partisan italien.

Un supporter de foot turc installe une grue pour voir son équipe jouer

Interdit  de stade depuis un an, ce supporter de l'équipe Denizlispor a loué une grue pour voir son équipe jouer. Perché à plus de 30 mètres du sol il a  donc pu encourager son équipe. Les supporters installés dans la tribune  en face l'ont filmé.

Des supportrices iraniennes se déguisent en homme pour accéder au stade

En  Iran la loi interdit aux femmes d'aller voir des matchs de foot au  stade. Ce week end  pour célébrer le titre de leur équipe du FC Persepolis  Téhéran, cinq femmes ont décidé de braver l’interdiction. Elle se sont  déguisées en hommes. L'une d'elles s'est filmée et a posté la vidéo sur  les réseaux sociaux.

Les Grands Jeux Romains de Nîmes sur le web

Ils  ont quitté la cité mais les Romains sont encore très présents sur les  réseaux sociaux après l'édition 2018 des Jeux à Nîmes. On découvre les 500  figurants partout notamment en pleine préparation avant le début du  spectacle dans les arènes de Nîmes.