Replay du mercredi 21 octobre 2020

Un coeur en sourdine Alexandra Pasquer

- Mis à jour le

Une belle évocation du Canada, de ses traditions et de ses habitants dans ce roman écrit par... une franco-Canadienne, Alexandra Pasquer. Une bouffée d’air!

Un coeur en sourdine
Un coeur en sourdine

Je vous emmène au Canada avec ce roman écrit par Alexandre Pasquer, qui est franco canadienne. C'est un roman, mais c'est un peu plus qu'un roman. Je vous raconte. 

On est au Canada en 1943, à Québec, l'héroïne, Marie, une Québécoise pure souche de Montréal, tombe en amour pour un bel Anglais protestant dont elle ne pipe mot. Ils ont ensemble une belle histoire de gestes, de regards, de sentiments. 

Et puis, en 1944, John (l’amoureux) est mobilisé pour la France, la Normandie. L'histoire d'amour se délite. 

Seulement voilà, Marie attend un bébé. Et à l'époque, dans la culture québécoise, avec la religion catholique très ancrée, il n'est pas envisageable pour une femme de garder son bébé si elle n'est pas mariée. Et John et Marie ne sont pas mariés. Voilà donc la trame de l'histoire dont l'un des sujets est bien l'abandon des bébés au Québec. 

Alexandra Pasquer: « ce n’est peut être pas typique du Québec. Mais là, c'était quand même dans des proportions qui étaient extrêmement fortes et donc beaucoup, beaucoup, beaucoup de femmes ont choisi d'abandonner leurs enfants pour qu'ils aient une meilleure vie et qu'elles puissent avoir la leur. 

V.R. Et puis, on va suivre John en Normandie et rencontrer celui qui deviendra un ami inséparable. Cette amie s'appelle Wendigo et il est Amérindien. 

Alexandra Pasquer  C'est une histoire assez incroyable. J'avais prévu d'intégrer dans mon histoire un Amérindien, mais qui devait être de passage. Et quand j'ai commencé à travailler sur la Seconde Guerre mondiale, je me suis rendue à l’évidence qu’il devait être un vrai personnage. Pour ce qu’il apportait sur les relations humaines, sur l'identité et sur les différences de culture. Et j'ai cherché un nom qui puisse correspondre une tribu: Wendigo. Et là, je me suis rendu compte que le Wendigo était un cannibale. :-)

Mais Wendigo n'est pas cannibale quand il débarque en Normandie! :-) Et il devient un peu un porte bonheur quelque part pour les militaires dont il fait partie. 

V.R. Le livre s'appelle Un cœur en sourdine. Il est écrit par Alexandra Pasquer. C'est une belle histoire d'amour qui pose la question des souvenirs du passé qui, parfois, reviennent titiller le présent. 

C'est aussi une belle évocation du Canada, de son histoire, de ses habitants. Bref, c'est un chouette livre qui vient de paraître aux éditions Préludes. 

Mots clés:
  • Livres