Replay du vendredi 25 octobre 2013

Benoit, Français, esclave d’Annick Joffre

Mis à jour le

Annick Joffre est Nantaise, retraitée, une femme pleine de vie qui a travaillé pour le cinéma et la télévision, Annick Joffre est aussi une grande voyageuse, elle est d'ailleurs tombée amoureuse de l'île Maurice où elle séjourne fréquemment.

Benoit, Français, esclave
Benoit, Français, esclave

Les livres qu'elle écrit racontent toujours des histoires humaines, des histoires difficiles mais pas sans espoir, à l'image de son petit dernier "Benoit, Français, esclave". Un récit véridique, une rencontre qui débute chez Annick Joffre, dans le quartier Chantenay à Nantes, alors que Benoit réalise des travaux d'entretien dans sa maison. De fil en aiguille, ils boivent un café, discutent et rapidement Benoit raconte : la naissance sur l'île de la Réunion, l'abandon, le placement dans une famille maltraitante, le départ pour la France, littéralement expédié alors qu'il a sept ans, une histoire d'adoption loin  d'être idyllique.Annick Joffre touchée au cœur par le récit de Benoit se fait messagère.« Benoit, Français, esclave» est paru aux éditions Amalthée . Il est disponible dans les librairies Nantaises. Benoit qui est artisan et vit à Nantes est également président de l’association des Réunionnais de Nantes et Loire-Atlantique. Le samedi 9 novembre aura lieu aux Sorinières, près de Nantes, une grande fête pour célébrer les 30 ans de l’association. Annick Joffre sera présente et dédicacera son livre.