Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Le Sénat
Le Sénat

80 km/h : le Sénat demande des explications

Diffusion du mercredi 24 janvier 2018 Durée : 2min

On va reparler de la baisse de la vitesse à 80 km/h. Figurez-vous que le Sénat n’a pas été convaincu par les explications du Premier Ministre. Il veut des explications, Laurent.

Oui, et ce n’est pas la première fois. Dans les jours précédant l’annonce, c’est le Président du Sénat lui-même, Gérard Larcher, qui avait réclamé les résultats de l’expérimentation menée pendant deux ans. Au final, le Premier Ministre n’avait donné que quelques éléments de réponse dans une lettre rendue publique. Et à  peine plus, lors de la présentation de la mesure. Mais, ce n’est toujours pas suffisant pour le Sénat.  Dans un courrier commun adressé au Premier ministre, deux sénateurs demandent la communication des résultats des études scientifiques et de l’expérimentation sur lesquels le Gouvernement s’est fondé pour décider l’abaissement, de 90 km/h à 80 km/h. Il s’agit de  Philippe Bas, sénateur Les Républicains de La Manche et Hervé Maurey, sénateur Centriste de l’Eure. Ils sont chacun présidents d’une commission, sur les lois pour le premier,  sur l’aménagement du territoire et du développement durable pour le second.  Dans leur lettre, ils écrivent que  « cette décision a été jugée insuffisamment étayée par un grand nombre d’élus et d’usagers de la route ». « Si nous partageons pleinement votre volonté de réduire l’insécurité routière, le nombre et la gravité des accidents de la route, écrivent-ils encore, « il nous semble essentiel de veiller à ne prendre que des mesures utiles, ayant un « impact significatif » selon vos propres termes, et à faire preuve de concertation et de pédagogie ». 

Et ce courrier semble avoir été entendu. 

Oui, la commission des lois et celle sur l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat ont prévu d’auditionner aujourd’hui le délégué interministériel à la sécurité routière. Les sénateurs  veulent obtenir des explications complémentaires sur le plan gouvernemental de lutte contre l’insécurité routière. Comme il y aura un compte-rendu de l’audition, sur le site du Sénat, on saura quels arguments ont été mis en avant et si l’étude existe vraiment. Je connais l’un des deux sénateurs à l’origine de cette demande d’explications. Il a son franc-parler et il voudra obtenir des réponses claires.